Slam dunk - Star Edition Vol.12 - Actualité manga

Slam dunk - Star Edition Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 15 September 2020

Chronique 2 :

Après une première mi-temps éprouvante ayant mis les nerfs des joueurs de Shohoku à rude épreuve, tous doivent se ressaisir pour lancer la contre attaque au cours de la seconde mi-temps! Akagi ne se préoccupe plus de sa cheville, Miyagi et Mitsui démontrent à tous pourquoi on les considère comme des génies, Rukawa passe à la vitesse supérieur et peut être plus important encore, Sakuragi cesse de douter et se lance à corps perdu dans la bataille!

Il se dégage de ce volume une intensité absolument incroyable! Le cinq majeur de Shohoku va absolument tout donner et l'auteur va brillamment les mettre en avant les uns après les autres, de sorte à ce que le résultat du match soit du à l'équipe toute entière et non pas à quelques individualités! On peut cependant trouver dommage que l'équipe ne tourne qu'autour du cinq majeur justement et qu'il n'y ait pas d'autres joueurs à tirer leur épingle du jeu...mais ce n'est pas très important!

Le doute du volume précédent va ici totalement laisser la place à la confiance et la contre attaque! Miyagi et Mitsui, qui avaient déjà brillé précédemment vont continuer à la faire à intervalle régulier, même si leurs coéquipiers se "réveillent", ils ne leur cèdent pas totalement la vedette... Cependant l'auteur va bel et bien s'attarder davantage sur les trois autres joueurs! A commencer par Rukawa qui nous réserve un belle surprise: ce dernier s'économisait en première mi-temps afin de pouvoir affronter et battre Sendo durant la seconde et ainsi faire la différence! Si l'idée manque quelque peu de réalisme pour un véritable match, en terme de dynamique de narration c'est terriblement efficace, et cela donne des phases de jeu remarquables où Rukawa va briller comme personne!
Ensuite on assiste au réveil de Sakuragi qui cesse de douter: il reste convaincu qu'il est un génie et veut le prouver! Tout en conservant des phases comiques (le fait qu'il veuille que Rukawa perde ses duels alors qu'il s'agit de son partenaire) Inoue va le mettre en avant intelligemment de sorte à démontrer ses capacités hors normes sur certains domaines (les sauts et la vitesse) sans pour autant faire perdre en crédibilité l'ensemble du titre!
Mais celui va briller plus intensément que les autres c'est bien Akagi: il est sur tous les fronts, en défense, en attaque, en contre, en tactique...si besoin était, de nombreux personnages observateurs reviennent sur ses efforts et son génie, mais l'auteur le démontre parfaitement via les phases de jeu auxquelles il participe!

Inoue en profite pour revenir sur ses années précédentes, où il n'avait aucun joueur de talent à ses cotés pour briller comme il peut le faire désormais...mais maintenant qu'il est épaulé de quatre joueurs incroyables, plus rien ne le retient!

L'auteur va également s'attarder sur Uozumi, après tout, les joueurs adverses aussi ont des ambitions et un passé, et dans son cas il est difficile et douloureux! Donner ainsi autant de profondeur aux rivaux de nos héros apportent sans aucun doute davantage de poids et d’intensité aux matchs, quelque soit le résultat!
Et justement, comme c'est agréable de voir Shohoku dominer un match de la sorte: ils sont bel et bien les plus forts, enfin la donne change, ils ne passent pas leur temps à courir après le score, la tendance s'inverse, et c'est plus qu'agréable!

Un volume vraiment intense encore plus fort et dynamique que le précédent, l'enjeu est palpable...et on en redemande!!


Chronique 1 :

L'équipe de Shôhoku s'oppose à celle de Ryônan dans un match qui garantira à l'une des deux la participation au tournoi interlycées. Grâce à ses talents comme Uozumi, Fukuda ou Akira Sendô, Ryônan a une longueur d'avance. Sakuragi, lui, voit sa confiance se briser suite à ses multiples erreurs. La victoire est-elle impossible pour Shôhoku ?

Plutôt intense, le début de rencontre face au lycée Ryônan servait une fin de onzième tome (de cette réédition) particulièrement marquante, ce grâce à la réaction de Sakuragi qui constatait une fois encore sa propre faiblesse. L’agaçant héros de Slam Dunk ne cesse d'être traité avec une certaine justesse par Takehiko Inoue, et c'est aussi le cas dans de douzième opus qui va établir un portrait cohérent du jeune basketteur : Celui-ci est loin de surpasser ses camarades qui ont davantage d'expérience, mais ses petits talents finissent par trouver une utilité. Et plus globalement, l'auteur impose sa vision de l'équipe de Shôhoku à travers tout le volume. Pourquoi l'entraîneur Anzai a-t-il si confiance en cette team ? Pour un travail d'alchimie minutieusement dépeint dans l'ensemble de cet opus, permettant une mise en avant successive de chacun de ses joueurs, pour un rendu effrené qui donne envie de scander « Shôhoku ! » au cours de la lecture. Cette dimension du récit aura mis un petit temps à s'installer, mais elle est maintenant cristallisée grâce à ce match.

La rencontre face à Ryônan tient donc ses promesses en terme d'efficacité, puisque chacun de nos joueurs fétiches nous offre de beaux instants. La rencontre en elle-même est assez étonnante pour sa direction, visible sur les derniers chapitres du tome. Takehiko Inoue ne cède toujours pas à la facilité, et n'offre pas un classique score serré. La proposition est un peu plus singulière pour un match de cette importance, ce qui permet alors de mettre en avant une nouvelle fois les joueurs du côté de l'adversaire. C'est notamment le cas d'Uozumi, un personnage assez touchant dans son opposition avec Akagi, et dont on comprend la vision de l'enjeu. Les adversaires ne sont toujours pas que des adversaires, mais des joueurs dotés de volontés propres, et qui caressent à leur manière le rêve du tournoi interlycées.

L'intérêt se partage donc habilement entre la poursuite du match, dont la finalité sera décisive, et les mentalités de joueurs qui donnent le meilleur d'eux-même pour se surpasser. La rencontre entre Shôhoku et Ryônan demeure alors aussi dense qu'efficace, même si celle-ci n'est pas encore terminée. Car il reste encore cinq bonnes minutes du match à traiter dans le futur treizième tome, de longues secondes qui peuvent aussi bien faire l'objet des premiers chapitres uniquement, comme de l'entièreté d'un opus. Le treizième volume de la réédition de Slam Dunk s'annonce déjà retentissant, puisqu'il devrait marquer un moment fort de la série, quelle que soit son issue.
   

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News