Skip Beat! Vol.7 - Actualité manga

Skip Beat! Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 05 November 2010


Fin d’un arc, c’est un deuxième qui débutera ici. Après ses débuts à l’école (un peu trop légers comme prélude à ce qui va suivre), c’est la fin de son travail de manager auprès de Ren qui nous est présenté, ainsi que les bons points qu’il lui accorde. On sent de plus une certaine proximité se fixer entre eux, à notre plus grand plaisir puisque Ren a quitté cette enveloppe détestable et fatigante pour se montrer timide et émotif, rejetant ce qu’il est et ce qu’il ressent. Puis c’est un tout nouveau départ qui s’impose à nous : Kyoko va jouer dans le clip du dernier tube de Sho. Sho Fuwa, l’être qu’elle exècre le plus au monde, celui qu’elle rêve de voir se trainer à ses pieds après une vengeance qui viendra en temps et en heure … et qui est sans doute en train de se préparer. C’est la Kyoko démoniaque qui reprend alors le dessus lorsqu’elle apprend cette nouvelle, ravie de pouvoir s’approcher de son ennemi juré, l’esprit rempli de pensées pas des plus sympathiques. Seulement, Sho ne sait pas que c’est elle aussi doit-elle jouer le rôle d’une adolescente ridicule et complètement fan, comme elle sait si bien le faire.

On rit beaucoup des alternances entre les deux personnalités de Kyoko, quand elle libère ses spectres de haine ou quand elle joue la candide et attentionnée qu’elle a un jour été. Elle sera pourtant finalement découverte, ce qui va lui permettre d’expliquer à Sho ses quatre vérités avec véhémence, tout en le défiant ouvertement par le jeu. Elle est prête à n’en faire qu’une bouchée, et les lecteurs s’en réjouissent ! Ceci dit, notre opinion sur Sho change peu à peu au fur et à mesure qu’on le côtoie. Il ressemble d’avantage à un être humain malgré son costume de démon, et ses mauvaises manières vis-à-vis des femmes ne suffiront pas à nous cacher le regard qu’il lance parfois à la nouvelle Kyoko. Surprise, regrets ? On attend avec impatience de voir Kyoko à l’œuvre dans le jeu, pour la voir entrainer son ennemi juré dans une danse dont elle seule aura décidé les pas. Le mener par le bout du nez tout en faisait son travail, voilà un but que l’on a hâte de voir ! Un nouvel arc prometteur, donc, qui amène encore plus de rires qu’à l’ordinaire … Skip beat n’arrive pas à redescendre tant la qualité de la série est omniprésente !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News