Skip Beat! Vol.6 - Actualité manga

Skip Beat! Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 04 November 2010

La vie de Kyoko est ce qu’on pourrait qualifier de mouvementée ! Dans un premier temps, notre héroïne en combinaison rose va aider sa « meilleure amie », en la débarrassant par inadvertance (?) d’Erika et de ses sbires, grâce à une chance qui est bien partie pour devenir légendaire. Elle lui redonnera le sourire, un peu d’espoir en l’amitié et recevra pour son travail acharné accompli avec plaisir le maximum de points de la part de Kanaé ! Ainsi s’achève la sélection des jeunes filles pour le clip de la boisson Eclat. Le fait est que dans Skip beat tout est suivi, aussi l’auteur enchaine-t-elle directement avec le tournage des scènes de batifolage pour induire les regrets de Kyoko, qui ne va pas au lycée. Cette histoire autour de sa scolarisation est plutôt intéressante, car pertinente dans la vision d’une jeune fille qui aurait aimé profiter un peu de la normalité de certains. Mais l’école, ce sera après le test. Et le test, après son nouveau travail … Kyoko est chargée de remplacer Mr Yashiro, le manager de Ren Tsuruga, rien que ça ! Comment va-t-elle s’en sortir face à un acteur déjà parfaitement capable de prendre soin de lui … ?

Ceci dit, Kyoko va évidemment tirer son épingle du jeu grâce à sa persévérance, sa gentillesse et sa détermination au travail. Face à un Ren colérique vis-à-vis de ses motivations d’entrée dans le monde du showbiz, la jeune fille ne se décourage pas ! Encore moins quand celui-ci tombe malade, lui qui ne l’a jamais été. Ce simple rhume entraîne alors des situations très réalistes, une détermination impressionnante de la part de Ren, un comique de situation débordant mais aussi la possibilité pour Kyoko de faire son travail avec brio. Au début, on doutait un peu de ses capacités comme sans doute l’ensemble des personnages du manga, mais finalement Kyoko agit à sa manière et réussit dans une certaine dimension à réaliser un travail extrêmement bien exécuté. Cependant, le rythme est ici moins soutenu et le calme plus présent, ce qui n’est pas si décevant, juste … contrasté. On attend de voir repartir le tout, et surtout les sentiments de Ren qu’on voit arriver à des kilomètres mais à une allure catastrophiquement lente. Connaissant le personnage, rien d’étonnant ceci-dit …


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News