Skip Beat! Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 21 October 2010

Sous une couverture moyennement avantageuse, on retrouve avec plaisir les tribulations de Kyoko sur le tournage de son film, alors qu’elle était supposée assister l’actrice principale. Sa blessure au pied la fait diablement souffrir, mais l’heure est venue au combat entre l’amatrice qu’elle représente et l’actrice expérimentée qui lui fait face. Tout ça devant Ren, une des deux personnes qu’elle déteste le plus et à qui elle devra donner la réplique. Tout est bien qui finit bien puisque, même si Kyoko échoue à cause de son pied, elle aura réussi sa mission à savoir apaiser la folie des grandeurs de Ruriko et la faire devenir une jeune fille plus humble et prête à apprendre et partager. Et dans la bataille, elle n’aura perdu qu’à cause de sa blessure puisqu’avoir forcé Ren à lui donner sérieusement la réplique est en soi une petite victoire. Une des premières missions correctement exécutée par l’unique membre de la section Love me, qui au final est plutôt satisfaite de ne pas avoir gagné pour éviter d’être le jouet de Ren.

On enchaine après avec une partie peut être plus intéressante que ce tournage qui a duré un peu longtemps. En effet, Kyoko va voir son cercle s’agrandir en prenant avec elle dans cette section ridicule une vieille connaissance qu’on ne peut encore établir comme alliée ou ennemie avec certitude. Toujours est-il que pour parvenir à décrocher une formation pour devenir actrice sans en payer les droits d’inscription, le patron leur demande de s’occuper de sa petite fille, quelque peu capricieuse et tyrannique dans ses faits et gestes. La petite a beaucoup de potentiel pour devenir une Kyoko bis, même si elle ne parvient pas encore à nous faire rire avec le même talent. Toutefois la fin du tome se présente assez bien, dans un défi de jeu où l’on se doute que notre héroïne va s’illustrer à sa façon, et en rejetant tous les conseils qu’on pourrait lui dire pour entraver son talent naturel d’interprétation très libre d’une pièce ou d’une situation. Bref, de la grande Kyoko qui encore une fois nous fait beaucoup rire et rend le tome très agréable.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News