Skip Beat! Vol.24 - Actualité manga

Skip Beat! Vol.24

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 02 November 2012

Ça y est, c’est la St Valentin. Et ce n’est pas une mince affaire pour nos protagonistes, qui vont en faire les frais. On ne sort pas indemne d’une fête de ce genre quand on s’appelle Kyoko, loin de là. Déjà, elle se morfond d’avoir oublié l’anniversaire de Ren, et elle se propose donc de lui offrir son cadeau le 14 février, jour de la St Valentin. Voilà qui est équivoque … Et qui va apporter des malentendus dans tous les sens. Surtout quand elle pense à lui pour cette fête où on offre des chocolats mais que, considérant le fait que Ren n’aime pas les sucreries, elle préfère ne rien lui offrir. Sans se rendre compte que ce dernier n’attend que ça, bien plus que ceux que toutes les autres lui offrent. Parce que de sa part, c’est différent … Surtout qu’à côté de cela elle va en offrir à Reino, qui la fait honteusement chanter pour qu’elle lui en cuisine de ses mains, lui faisant ainsi passer ses sentiments. Et cette situation, bien qu’un peu tirée par les cheveux, permet à l’auteur de donner lieu à des quiproquos particulièrement savoureux. Surtout quand Shô revient dans la danse …

Ce dernier s’imagine que Kyoko est tombée amoureuse de Reino, et cela déclenche une fureur innommable chez lui. On voit bien, par ce comportement, qu’il ne la connait pas vraiment ni ne fait attention à elle. Il est tellement obnubilé par sa propre personne qu’il ne se rend pas compte que Kyoko ne pourra jamais aimer ce crétin, et la jalousie l’emporte loin, trèèès loin … La jeune femme est encore une fois juste hilarante à tout comprendre de travers, à se tromper et même à blesser Ren sans le faire exprès. Ce dernier est tout piteux de ne pas recevoir de chocolats qu’elle ne lui offre pas par égard, et Shô débarque au studio avec l’air mauvais qu’il a affiché durant toute cette St Valentin … que va-t-il se passer entre les trois hommes et cette pauvre Kyoko, perdue dans ses sentiments de haine ou d’admiration sans comprendre qu’elle fait l’objet d’une attirance bien plus marquée de la part des garçons.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News