Signal 100 Vol.3 - Actualité manga

Signal 100 Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 14 March 2019

Kashimura et les autres lycéens pris dans l'hypnose mortelle de Shimobe doivent soudainement se confronter à une nouvelle menace: leurs enseignants, qui se mettent à les traquer et à les massacrer sans raison apparente ! Les 5 adultes ne font qu'ajouter encore plus de tension et de stress aux adolescents qui doivent pourtant toujours veiller à ne pas déclencher l'un des signaux qui provoqueraient leur suicide immédiat. Mais comment lutter contre les enseignants alors que l'hypnose leur interdit de se battre, et pourquoi donc les adultes s'en prennent-ils si férocement à eux ?

La raison de l'agressivité des enseignants existe bel et bien, et trouve évidemment son origine dans les plans préparés par Shimobe, ce dernier n'ayant décidément reculé devant rien pour faire de tous les autres ses pions et pour plonger élèves comme enseignants dans un "jeu" toujours plus cruel. Les profs ont donc leur raison d'agir: simplement essayer de sauver leurs proches quitte à sacrifier sans vergogne les élèves, mais évidemment tout ne va pas toujours se passer comme prévu...

Arata Miyatsuki a le mérite de toujours chercher à relancer son récit par le biais de nouveaux enjeux et rebondissements, et une nouvelle fois il le fait assez bien ici avec la menace supplémentaire apportée par les profs. Dans ce cadre, le scénariste exploite assez bien certains personnages en particulier, comme Kashimura bien sûr qui reste fidèle à ses principes au point de s'attirer une sympathie inédite de certains camarade, Sakaki qui poursuit son enquête et avance dans sa relation avec notre héroïne, Wada qui prend un peu une autre ampleur par moments, et surtout Asahina, la traîtresse du volume précédent, qui ici évoluer pas mal.

On continue donc de lire tout ça avec entrain, en ayant bien conscience d'être devant une petite série B divertissante, mais malgré tout certaines limites tendent à rendre le plaisir de lecture un petit peu moins fort que dans les deux premiers volumes. La nouvelle menace constituée par les profs fait tourner un peu plus le récit en simple jeu de massacre, où les morts s'avèrent moins inventives et improbables puisque pour certaines d'entre elles ce ne sont plus les élèves qui se suicident d'eux-mêmes. Et même quand on a droit à des suicides, les morts en question s'avèrent plus basiques et moins fun qu'auparavant. Il y a néanmoins quelques pages qui, même si elles sont attendues, font leur petit effet, notamment concernant Madame Yashiro ! Ensuite, le scénariste a beau vouloir offrir son lot de rebondissements et d'avancées, il y a des idées qu'il exploite vraiment trop rapidement, comme celle des cachets. Enfin, certains comportement son parfois proches de l'incohérence, et à ce titre l'élément faisant craindre le pire concerne la toute dernière page: il faudra voir comment Miyatsuki a l'intention de traiter ça, mais ça pourrait être très casse-gueule.

On aura la réponse dans le 4e et dernier tome, et en attendant Signal 100, malgré des limites plus évidentes et un peu moins de fun, reste un divertissement "bête et méchant" tout à fait sympathique dans un registre de série B.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News