Shadows House Vol.4 - Actualité manga

Shadows House Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 20 January 2021

Sous l'organisation de l'intrigant Edward qui semble bien décidé à faire tomber plus d'une paire pour se rapprocher un peu plus du fameux 3e étage du pavillon, l'Exhibition se poursuit. Cette épreuve, sorte de rite de passage à l'âge adulte des jeunes Shadow, est cruciale pour chacune des 5 paires de nouveaux: les poupées vivantes victorieuses deviendront officiellement le visage de leur Shadow, tandis que leur partenaire aura enfin le droit de fréquenter les autres Shadow. Mais en cas de défaite lors de l'Exhibition, le sort qui attend les paires est malheureusement tout autre...

Cette fameuse Exhibition, sous l'oeil attentif et diverti des spectateurs du 3e étage, sa poursuit donc encore ici, pour s'achever à environ la moitié du volume, pour un résultat assez efficace grâce à une honnête exploitation de chacune des paires. Tandis que Louise et Lou sont les premières à sortir victorieuses et que Lou choisit de confier étonnamment ses cisailles à Ricky, chaque paire continue de faire de son mieux. Et si les quelques pièges orchestrés par Edward ne sont pas bien passionnants en étant abordés très vite, et qu'au bout du compte l'histoire de points initialement installée dans cette Exhibition ne sert à rien, on ressort bien plus intéressé par deux autres choses. Tout d'abord, le fait que, comme on pouvait s'y attendre, toutes les paires ne s'en sortiront pas, histoire notamment d'avoir un exemple de ce qui arrive à celles qui perdent. Ensuite et surtout, le focus effectué sur Emilico et Kate: tandis que la personnalité amicale et positive de la première a su faire changer son entourage, la deuxième finit par montrer un donc surprenant, et c'est alors ensemble que nos deux héroïnes essaient de naviguer (littéralement) vers la victoire... mais y parviendront-elles ?

Là-dessus, bien sûr, on n'en dira pas plus. Mais une chose est sûre: après cette épreuve, le duo d'auteurs so-ma-to enchaîne assez bien sur l'étape suivante de l'histoire. Les paires victorieuse peuvent enfin fréquenter les autres Shadow, s'acclimater au Pavillon des enfants... ce qui amène donc une installation de plusieurs nouveaux personnages ou de visages déjà entrevus, ainsi qu'un petit agrandissement de l'univers. Mais en parallèle, ce sont encore d'autres choses qui intéresse largement plus, puisque l'heure est enfin venue pour les deux mangakas d'apporter un petit paquet de révélations ! Qui sont les Shadow, quel est leur objectif, ce qu'intrigue l'Aïeul, ses méthodes pour tâcher de garder sous son joug son petit monde, quelle est l'origine des poupées vivantes... Certaines révélations ne surprennent aucunement (en tête, celles sur l'origine des poupées vivantes, chose qui se devinait bien à l'avance), et les auteurs ont sans doute tendance à lâcher en bloc et un peu trop facilement les infos après avoir pourtant installé une atmosphère si mystérieuse dans les premiers volumes. Néanmoins, tout ceci, à condition de rester assez attentif puisque c'est très bavard (et un peu plan-plan, il faut bien l'avouer), ne manque vraiment pas d'intérêt en accentuant de plus belle les enjeux, à l'heure où une rébellion se prépare...

Au bout du compte, nous voici avec un volume un poil poussif dans sa manière de présenter les choses, mais assurément riche en apportant un grand lot d'informations. Et si l'atmosphère très mystérieuse des débuts se perd beaucoup ici, c'est au profit d'un récit dont les enjeux grandissent un peu plus.

Notons, enfin, quelques pages "bonus" très appréciables où, entre les chapitres, les deux mangakas expliquent un peu plus leur procédé créatif pour la conception de différents décors basés sur la modélisation 3D.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News