Sergent Keroro Vol.30

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 04 December 2020

Les envahisseurs Kerons vont tenter de mettre au point de nouvelles techniques pour prendre le contrôle de la Terre et des humains, mais ils vont sans cesse se heurter à une résistance incroyable de ces derniers (en particulier de la jeune Natsumi) ainsi qu'à l'incroyable incompétence de leur leader, le très dispersé Keroro!

Voilà un moment qu'on n'avait pas eu de nouvelles des Kerons, et ils reviennent pour fêter le volume 30, ce n'est tout de même pas rien! Malheureusement, si le volume précédent avait su se montrer intéressant par la mise en place d'une intrigue à moyen terme, force est de constater qu'on est bien loin de ce résultat ici!

Avec le retour aux classiques "un chapitre / une aventure"et donc aux retours des histoires courtes n'ayant pas forcément de conséquences sur l'ensemble de l'intrigue (si on peut parler d'intrigue), le volume se montre bien moins plaisant à lire, presque sans saveur...on a vraiment le sentiment d'avoir fait le tour!
Et c'est bien là le problème, au bout de 30 tomes d'une série comique, il est bien difficile de se renouveler, on s'en inquiétait depuis un long moment, et si les deux volumes qui ont précédés nous ont offert une belle parenthèse dorée, un souffle de fraîcheur, malheureusement tout est perdu ici!
Avec l'univers qu'il a créé, le background et la pléthore de personnages, l'auteur a toutes les cartes en mains pour créer des histoires intéressantes tout en étant amusantes, mais retomber dans le classique schéma des sketchs ne dépassant pas un chapitre ne suffit plus maintenant avec ce titre; la lassitude s'est bel et bien installée!
Tout n'est pas à jeter pour autant, il y a des chapitres plus amusants que d'autres, mais dans l'ensemble rien de quoi s'extasier et qui retiendra notre attention sur le long terme.

Une nouvelle lueur d'espoir apparaît en fin de tome avec un début d'histoire plus ambitieuse et plus prometteuse...on se demande alors si ce tome n'était pas qu'un volume de relâchement, de transition entre deux histoires plus travaillées...et on se plaît à espérer retrouver un récit comme celui qui a su nous séduire dans les volumes précédents...à moins que ce qu'on prend pour l"introduction d'une nouvelle histoire plus longue ne soit rien d'autre qu'un gag déjà terminée...

Le seul moyen de le savoir est d'attendre le volume suivant, mais dire qu'on l'attend avec impatience serait mentir!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

11 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News