Secret de l'ange (le) Vol.2 - Actualité manga

Secret de l'ange (le) Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 11 Octobre 2018

La lycéenne Sena Asahi n'a jamais oublié la mort, 5 ans auparavant, de sa prof de dessin mademoiselle Yûki, dont on dit qu'elle a été assassinée par Tenshi, "l'Ange", un autre de ses élèves qui semblait pourtant tant l'adorer. Mais récemment, la jeune fille, en plus d'avoir accepté de faire équipe avec Itsuki le petit frère de la défunte pour démêler le vrai du faux, a eu la surprise de voir réapparaître dans sa vie l'Ange. Qui plus est, le voici désormais élève dans son lycée ! L'occasion pourrait être idéale pour enfin en apprendre plus sur la mort mystérieuse de mademoiselle Yûki. Mais rien n'est si simple: tandis que l'Ange continue d'affirmer qu'il l'a tuée comme si ça ne le touchait pas, Itsuki, lui, n'a pas encore tout dit de ses véritables desseins, dont son désir de venger sa soeur en tuant son meurtrier...


A vrai dire, à part quelques petites informations par-ci par-là (notamment sur Itsuki), il n'y a pas forcément de grosses évolutions plus concrètes dans ce deuxième volume, où la mangaka Shiki Kawabata préfère surtout entretenir un certain parfum de mystère et de nostalgie autour des souvenirs des personnages et de l'énigme de la mort de mademoiselle Yûki. Il en résulte un volume parfois un peu statique, mais très intéressant dans la manière dont certains personnages, en tête Asahi et Itsuki, continuent de se dévoiler par toutes petites doses au fil de leur quête commune. Dans tout ceci, il y a bien quelques petits rebondissements faciles pour faire bouger un petit peu plus les choses, surtout vers la fin du tome. Mais on reste surtout absorbé par l'atmosphère installée, et par le désir de voir se révéler la vérité dans cette triste affaire liant plusieurs vies.


Porté par le trait assez fin et élégant de Shiki Kawabata et, surtout, par un certain talent pour installer une ambiance captivante, Le Secret de l'Ange reste ici une sympathique lecture, qui prend peut-être parfois un peu trop son temps, mais où les trois personnages principaux (quatre en comptant la défunte) demeurent intéressants. On se laisse facilement porter, on reste curieux, et on attend désormais peut-être des avancées un peu plus fortes.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News