Rinne Vol.13 - Actualité manga

Rinne Vol.13

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 29 April 2014

Entre des exorcisations et des rencontres farfelues, le quotidien de Rinne se poursuit sans que Rumiko Takahashi ne change sa recette faite de petites histoires reposant essentiellement sur les principaux talents de la mangaka : sa narration simple et claire, et sa capacité à distiller par-ci par-là des notes d'humour omniprésentes et qui n'ont pas besoin d'en faire trop pour nous faire sourire, si tant est que l'on apprécié les précédents volumes. Humour qui, comme très souvent, repose essentiellement sur le don de l'auteure pour exploiter constamment et sans lassitude les petits traits de caractère de ses personnages, notamment le côté un peu à l'ouest de Sakura ou le comportement très pécunier de notre héros. Mais il faut aussi saluer les divers protagonistes secondaires, que ceux-ci soient des fantômes d'un chapitre ou des nouvelles têtes destinées à réapparaître.

On devine donc qu'on sera amené à revoir de temps à autres les deux loustics de la forge Mikazuki, Raito et Refuto, deux "bunny" aux caractères opposés qui prennent déjà plaisir à refourguer à Rinne des faux pas au point et à se servir de lui comme cobaye. Quant aux esprits à faire partir dans l'au-delà, ils s'avèrent aussi bien campés que leurs prédécesseurs, entre la demoiselle passant son temps à manger, les chatons mignons, le frustré sentimental, ou même une maison regrettant l'époque où elle accueillait la joie de Noël.

Rumiko Takahashi ne cherche jamais à faire dans le surplus d'originalité, elle reste sur des choses simples, mais elle distille toujours aussi agréablement ses talents de raconteuse et d'humoriste. Si l'on a aimé Rinne jusque là, il n'y a aucune raison de bouder son plaisir.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News