Rainbow Days Vol.15 - Actualité manga

Rainbow Days Vol.15

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 10 Juillet 2018

Alors que Tsuyo fait face à son futur, Kei fait tout pour ne pas y penser. Nozomi le voyant abattu tente de lui redonner un peu de courage, mais sa gentillesse se retournera contre elle, ce qui a le don de fortement agacer son frère, Matsu. À l'orée de la remise des diplômes, l'amitié de nos quatre protagonistes est-elle en danger ? 


Difficile de quitter ce quatuor. Bien que la série ait été inégale au niveau de la narration, surtout à ses débuts, on s'attache rapidement à ce petit groupe d'ami, très drôle et somme toute assez réaliste. Contrairement à de nombreux shôjos se passant au lycée, celui-ci se concentrait sur un groupe de garçons (une originalité en soi), mais il cherchait surtout à retranscrire une certaine forme de « quotidien ». Ce choix de la mangaka a donné un ton très rafraîchissant à la série, bien qu'au début cela ait pu la pénaliser aussi quand ce n'était pas parfaitement géré. Ici, c'est Kei qui est mis en avant, avec un propos assez surprenant, surtout connaissant le personnage, mais qui lui correspond finalement bien. Loin de grandes préoccupations qu'on peut avoir connu dans bons nombres de shôjos, on est assez étonnée de voir que sur ses derniers volumes, la mangaka a traité la question du futur de nos protagonistes de manière réaliste, montrant que la moindre décision ou événement pouvant nous sembler banal peut prendre des proportions gigantesques dans la tête d'un ado de 17-18ans. Et dans des sociétés comme la société japonaise où l'université joue énormément pour le futur dans le monde du travail, c'est d'autant plus crucial... 


Au niveau du dessin, on ne peut que saluer la constance de la mangaka. Tout au long de la série, elle a su gardé une  qualité graphique honorable, bien que très typé shôjo. Le tout donne un rendu classique, mais impeccable. 


Au final, Rainbow Days est un bon petit shôjo, avec des personnages forts, identifiables et attachants. Il ravira tous les fans du genre et en surprendra plus d'un par certains choix scénaristiques au niveau des personnages assez audacieux, surtout vers la fin, et on lui pardonnera ses quelques faiblesses du début. 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News