Racailles de l'autre monde (les) Vol.3 - Actualité manga

Racailles de l'autre monde (les) Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 18 January 2022

Chronique 2 :

Alors que le groupe de lycéens venu d'un autre monde se renforce, ils sont attaqués par une succube, une redoutable adversaire qui séduit littéralement tout le groupe à l'exception de Masa qui est étrangement immunisé...ce qui était un complexe va devenir une force!
Et rapidement nos pseudo héros vont rencontrer celui qui pourrait être le huitième prince...mais celui ci est contrôlé par une armure maléfique!

Malgré un premier opus vraiment amusant et séduisant, le deuxième tome avait déjà un air de pétard mouillé, le titre n'étant au final qu'un isekai comme un autre qui en plus ne profite pas d'une licence à succès, l'aspect décalé et second degré avait déjà laissé grandement place à des codes d'héroic fantasy des plus classiques.
C'était donc avec ce troisième tome qu'il allait falloir trancher...de quel coté allait pencher la balance, est ce que l'auteur allait finir par trouver un équilibre?

Et bien si les codes de la fantasy sont bel et bien là, force est de constater que l'humour continue de prédominer et qu'on retrouve ce coté totalement décalé qu'on redoutait d'avoir déjà perdu!
Bien évidemment l'effet de surprise n'est plus là, mais l'auteur continue de jouer avec les codes fantasy et furyo en les mélangeant de la façon la plus improbable qui soit! C'est parfois fait maladroitement, ce n'est pas forcément extrêmement pertinent, mais on sent cette volonté de se faire plaisir et de faire plaisir aux lecteurs!

On en termine donc avec l'affrontement contre la succube où ici ce qui va sauver nos héros c'est le fait que Masa soit puceau et donc immunisé contre les pouvoirs de séduction de cette dernière. Il faut reconnaître que ça c'est vraiment amusant! Le bouffon prend du level up jusqu'à devenir un super bouffon!
Et si la suite s'avère assez téléphoné, cela reste amusant malgré tout. d'ailleurs l'auteur va également jouer avec cet aspect téléphoné avec un Shiro qui à l'air blasé de voir comment les événements se déroulent...une mise en abîme vraiment intéressante pour le coup.
L'affrontement contre le chevalier noir va occuper nos héros pendant une grande partie du tome pour finalement arriver à une résolution elle aussi prévisible...mais ce n'est pas spécialement des surprises qu'on vient chercher.

La série se veut plaisante sans être exceptionnelle pour autant, mais force est de constater que cela va très vite, que déjà nos héros évoquent leur retour et se dirigent vers un affrontement contre le roi noir...ce qui ne laisse pas présager une durée de vie très longue.


Chronique 1 :

Le talent de bouffon de Masamune semble avoir encore frappé: en ayant déniché une moto dans des fourrés, le jeune garçon ne sait pas qu'il vient de chaparder la bécane du chef du clan des Desperados, un autre lycéen débarqué lui aussi dans ce monde et pas franchement amical ! Mais alors qu'une rixe commence, un autre ennemi fait irruption, en étant cette fois-ci bel et bien digne d'un monde de fantasy puisqu'il s'agit d'une ravissante mais dangereuse succube ! Et cette dernière, en tant que sbire du Roi du Mal, n'est pas là pour faire dans la dentelle: ayant déjà a ses bottes les Desperados, elle use de son irrésistible pouvoir de séduction pour également faire tomber Shinichi et les autres sous son emprise... mais est-elle totalement irrésistible ? En effet, pour une raison qu'elle ne peut s'expliquer, notre cher bouffon Masa semble immunisé...

Vous l'aurez donc compris: dans le tout début de ce troisième volume, c'est au tour de Masamune d'enfin briller un peu plus. Alors que Shinichi a pour lui sa hargne, et que Shiro et Ryuji possèdent leurs skills de mage et de voleur, que peut donc bien avoir pour lui un bouffon ? La réponse va enfin se dévoiler et est plutôt sympathique, d'autant plus qu'au-delà de ses "pouvoirs", l'adolescent démontrera à son tour ses valeurs de loubard, entre l'amitié qui le lie à ses potes du groupe, l'idée qu'on devient forcément amis après une bonne baston, ou encore la tournure surprenante (bien que trop expéditive) que prend son rapport à la succube.

En somme, les bonnes petites idées sont là, mais Hiromasa Okujima va généralement si vite en besogne qu'il reste en surface et se contente d'enchaîner les choses de manière très lisse et basique... et malheureusement, c'est une impression qui va s'accentuer dans la suite du tome où, dès lors que le chef des Despe rejoint nos héros en laissant comprendre qu'il recherche lui-même une vieille connaissance, les pas de la petite bande vont directement les mener jusqu'au fameux gars recherché, avec à la clé une nouvelle petite baston globalement similaire aux précédentes, et un groupe qui s'agrandit encore.

Vraiment, le plus gros problème des Racailles de l'autre monde, en particulier dans ce troisième volume, c'est que le schéma est on ne peut plus facile, prévisible, linéaire, lisse dans les vagues développements de personnages... L'auteur ne parvient pas encore à se sortir de ce déroulement on ne peut plus basique. Mais cela ne veut pas dire pour autant que la lecture est totalement décevante. Tout d'abord parce que quelques gags font encore mouche dans l'exploitation du statut de furyô de nos héros, même si cela repose en grande partie sur les mêmes éléments que dans les volumes 1 et 2. Mais aussi car, au bout de ce tome, une première grande étape semble atteinte avec la réunion des "huit princes en noir", ce qui pourrait donc permettre à la suite de prendre une nouvelle voie. On attendra donc, malgré tout, le tome 4 avec une certaine curiosité, en espérant que l'auteur parviendra enfin à faire décoller un peu plus son récit !
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News