Puella Magi Madoka Magica (Doki Doki) Vol.2 - Actualité manga
Puella Magi Madoka Magica (Doki Doki) Vol.2 - Manga

Puella Magi Madoka Magica (Doki Doki) Vol.2

Rédaction
Lecteurs
13 /20

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 06 Août 2012

Entre Kyubey qui aimerait passer un pacte avec elle et la mystérieuse Homura Akemi qui le lui déconseille fortement, la jeune Madoka reste hésitante, même si son coeur balance pour le pacte, en lequel elle voit la possibilité d'aider ses amies. Mais pendant ce temps, c'est une autre fille qui passe le pacte : désireuse de sortir de l'hôpital son ami Kyôsuke qu'elle aime depuis toujours, Sayaka passe le pacte avec Kyubey et devient une Puella Magi.

Dans un premier temps, tout semble bien se passer, Kyôsuke sortant de l'hôpital, mais les événements suivants seront autant d'étapes amenant Sayaka vers la chute psychologique... Tout commence avec l'arrivée de Kyôko Sakura, une autre Puella Magi au comportement radicalement différent de celui de Sayaka ou de Homura, puisqu'elle n'hésiterait pas à manipuler les autres ou à les sacrifier pour arriver à ses fins. Et évidemment, son arrivée crée de nombreux conflits entre les Puella Magi de la ville. La suite n'est principalement qu'une longue remise en question de Sayaka, qui va voir ses convictions vaciller en même temps que son amour naïf. Personnage central de ce volume, la jeune fille se montre ici attachante à travers les épreuves difficiles qu'elle traverse ou tente de traverser avec courage, jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus. Surtout, son rôle de nouvelle Puella Magi permet d'en apprendre plus sur le statut de ces dernières, statut qui apparaît de moins en moins enviable. Et en même temps que tout cela, c'est le personnage de Kyubey qui devient de plus en plus énigmatique, jusqu'à en être effrayant.

Puella Magi Madoka Magica poursuit donc ici tranquillement sa route. La lecture est plaisante, mais cela suffit-il à occulter des défauts déjà présents dans le tome 1 ? Pas si sûr.
En effet, si Sayaka profite ici d'un traitement plutôt maîtrisé, on pourra regretter de grosses longueurs dans ses joutes avec Kyôko, joutes qui n'aboutissent à absolument rien. A plusieurs reprises, les deux jeunes filles se retrouvent face à face, décident de se battre, n'en font finalement rien pour une raison ou une autre. Une fois ça passe, deux fois déjà moins... et au final, ces scènes qui en reviennent toujours à la même chose (opposition de deux personnalités diamétralement différentes) tendent surtout à faire perdre des pages déjà trop rares à la base (on a affaire à un tome de 140 pages).
Ca tourne en rond, et à côté de ça, il est frustrant de voir tant d'éléments si mal amenés, qui auraient pu l'être beaucoup mieux avec une meilleure gestion des pages. Par exemple, difficile d'être séduit par l'entrée en scène à l'arrache de Kyôko. De même, il y a de quoi rester circonspects quand on voit cette dernière et Sayaka tantôt s'opposer et chercher à se battre à mort, tantôt discuter soudainement ensemble, en toute tranquillité.
De manière générale, beaucoup de problèmes découlent de la même chose : une trop grande rapidité dans le traitement, due à la brièveté des volumes et de la série, qui s'achèvera déjà au prochain volume.

Au final, ce deuxième tome reste bien inégal. Tandis que le traitement offert à Sayaka est satisfaisant, permet d'en apprendre plus sur les Puella Magi et intrigue au sujet de Kyubey, on peut voir défiler à la suite plusieurs dizaines de pages sans qu'il se passe quoi que ce soit, alors même qu'à côté, certains éléments sont expédiés alors qu'ils auraient pu profiter de ces pages. L'équilibre est mal dosé, mais l'essentiel reste toutefois là : on a envie de voir comment tout ceci va se finir.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai
12 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs