Princesse Kilala - nobi nobi! Vol.4 - Actualité manga

Princesse Kilala - nobi nobi! Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 14 January 2020

A présent déterminée à devenir la 7e princesse pour sauver le royaume de Paradisos du coup d'état fomenté entre autres par Valdou3, Kilala doit réunir les sept pierres de la couronne, et en a déjà trois en sa possession. En route pour trouver la quatrième pierre précieuse, Rei et elle sont bientôt plongés dans l'univers de la Belle et la Bête, où le jeune prince retrouve également une tête qu'il connaît bien... Sylphie, princesse d'un royaume voisin de Paradisos, qui se déclare fiancée de Rei !

On passera outre la banalité avec laquelle Sylphie est introduite dans l'histoire, pour constater que cette nouvelle venue apporte un petitpeu de piment en se présentant comme la fiancée de Rei, donc comme la rivale amoureuse de Kilala ! Belle et élégante, Sylphie se montre vite comme une rivale de poids, mais elle se révèle toutefois bien différente de notre héroïne: arrogante et hautaine, n'hésitant pas même à se moquer des autres à commencer par la Bête, elle devra elle aussi apprendre à changer, et la bonté de Kilala pourrait l'y aider. Au-delà de la rivalité amoureuse, la relation entre Sylphie et Kilala devient plus nuancée au fil des pages, une relation à mi-chemin entre rivalité et amitié s'instaurant peu à peu.

Pour le reste, l'histoire dans le monde de la Belle et la Bête, qui occupe la moitié du volume, s'avère honnête. Kilala, Rei et Sylphie débarquent au beau milieu de l'histoire du film de Disney, quand Belle est déjà au château de la Bête, mais que les véritables ennuis autour de Gaston n'ont pas encore commencé et que la malédiction n'a pas encore été levée. On trouve donc les attachants personnages secondaires du film, tels Big Ben, Lumière ou Zip, convenablement mis en valeur au détour de quelques petits rebondissements. Quant à Gaston, il apparaît assez tardivement et reste discret, étant un méchant somme toute très effacé. En réalité, les auteures préfèrent à juste titre se concentrer sur la relation entre Belle et la Bête. Le caractère de Belle n'est pas spécialement exploité, et l'on reste surtout séduit par la bonne utilisation de la timidité de la Bête, qui a un mal fou à faire passer ses véritables sentiments envers Belle. Toujours aussi franche et fraîche, Kilala risque de bien les aider, et au bout du compte c'est aussi notre héroïne qui évoluera encore un peu plus en laissant parler sa générosité naturelle.

La sympathique histoire dans le monde de la Belle et la Bête est à peine achevée que nos héros se retrouvent directement propulsés dans l'univers de la Belle au Bois Dormant, pour une histoire malheureusement moins convaincante car beaucoup trop courte, celle-ci ne prenant qu'un seul chapitre d'une quarantaine de pages. Dès lors, tout va très vite. Les rares personnages secondaires du film comme les trois fées sont très peu exploités, et l'intrigue, qui prend place un an après la fin du film, se contente du strict minimum en faisant revenir vite fait bien fait Maléfice. On ne retient alors que la nouvelle avancée de Kilala, montrant envers une fillette une gentillesse qui lui vaut de récupérer très vite une nouvelle pierre, tout en se montrant de plus en plus digne d'être une princesse.

Enfin, dans le dernier chapitre, c'est le dur retour à la réalité : arrivés dans un royaume de Paradisos où les habitants ont été privés de leurs sentiments, Kilala et Rei sont traqués, doivent faire face à une nouvelle trahison, mais la bonté de Kilala pourrait à nouveau changer les choses.
Paradisos est en proie au chaos, et la mission de Kilala est désormais claire. Il reste deux pierres à acquérir, une princesse à rencontrer... tout semble en place pour la dernière ligne droite dans le cinquième et dernier tome.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News