Princesse Détective Vol.11 - Actualité manga

Princesse Détective Vol.11

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 06 April 2021

La "Princesse Détective" Hinami n'a jamais le temps de se reposer, et ainsi quatre affaires l'attendent encore dans ce onzième volume !

C'est tout d'abord dans son quartier que la jeune fille va devoir démêler le vrai du faux, dès lors que "Mamie Matin", une dame âgée adorée de tous les enfants aux alentours, se retrouve suspectée de meurtre ! Mais que cache en vérité cette affaire ? Au programme, une affaire criminelle où le soi-disant meurtre révélera surtout les douleurs passées de la vieille dame, mais aussi le fait qu'elle est, quelque part, bien entourée par des personnes qui l'aiment.

Puis c'est au coeur du lycée Karin lui-même qu'arrivent deux autres problèmes. Dans l'un, Hinami doit simplement remonter une sorte de jeu de pistes, organisé par une certaine personne qui aimerait se l'accaparer un peu plus, pour un résultat permettant au jeune lectorat de "souffler" un petit peu entre deux affaires plus sérieuses, et permettant aussi à l'autrice de remettre légèrement en avant les sentiments du "coupable", même si comme toujours dans la série ça n'aboutit à rien de concret. Dans l'autre problème, Hinami doit tout bonnement lever le voile sur la soudaine disparition de la présidente du comité des élèves, qui était sur le toit un instant puis n'y était plus juste après ! Avec, à l'arrivée, une petite évocation de la situation difficile de cette adolescente sur qui pèsent des attentes paternelles bien trop difficiles.

Enfin, c'est dans un centre canin que nos héros sont propulsés, dès lors que Toby, le toutou de Jin, doit tenter un entraînement spécial dans son éducation. Mais quand un précieux bijou de l'une des participantes et volé chez elle bien plus tard, ce cadre canin devient vite un lieu d'enquête pour Hinai, Jin et Rikka, pour un résultat où l'on appréciera la fraîcheur qu'apportent les chiens.

Si chacune des quatre enquêtes apparaîtra évidente pour les lectrices et lecteurs avisés, elles ont clairement leur charme pour un jeune lectorat: les affaires sont bien équilibrés, les indices sont plutôt évidents mais logiques, cette fois-ci rien ne semble tiré par les cheveux... ce qui devrait facilement stimuler les enquêtrices et enquêteurs en herbe. Qui plus est, afin de prolonger le plaisir, on a droit à un petit chapitre bonus d'une douzaine de pages où la jeune domestique Kujaku essaie de jouer les entremetteuses, et surtout à quatre courts chapitres spéciaux crossover avec Détective Conan, qui se résument à des petits jeux qui auront sans doute de quoi plaire aux plus jeunes. Une bonne initiative que ce croisement entre le célèbre shônen d'enquêtes de Gosho Aoyama et des éditions Shôgakukan, et ce qui est en quelque sorte son pendant féminin.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News