Priest - Graphic Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 29 November 2017

Nous sommes plongés dans le passé, à l'époque où Ivan n'était qu'un jeune théologien menant des recherches pour le compte du frère Raul, dirigeant un pan secret de l'église... 


Au cours de ses recherches il va en apprendre davantage sur une page secrète de l'histoire de l'église, celle du conquérant ayant renié Dieu avant de devenir un émissaire du mal, celui hébergeant l'âme de Temosare le déchu... 


Retour sur les origines de la malédiction du prêtre assassin Ivan! 


Le tome précédent, absolument passionnant, c'était terminé sur un flashback dans le flashback, revenant sur les origines du mal qu'a combattu Ivan dans le premier opus de la série! L'auteur semblait décidé à nous en apprendre davantage non seulement sur ses personnages, mais également sur la malédiction qu'il évoque depuis le tout début...et il faut admettre que le contraste est assez saisissant: on passe d'une ambiance western où tout n'est que mystère, où on ne comprend pas grand-chose, à un récit moyenâgeux où tout nous est dévoilé quasiment en détail! 


On reprend donc avec le Duc de Guillon en pleine croisade, massacrant par dizaines de milliers les ennemis de son dieu unique jusqu'à ce qu'un drame le frappe et qu'il rejette violemment ce pour quoi il s'était battu jusqu'alors! 


Il apparaît ici évident que l'auteur s'est purement et simplement inspiré de Vlad Drakul l'empaleur, plus connu sous son nom de littérature Dracula! D'autant qu'il pousse le parallèle jusqu'au bout lorsque de Guillon après avoir rejeté Dieu devient l'incarnation d'un démon devenant par la même immortel! Mais l'auteur ce se contente pas de faire une pale copie et rajoute des éléments en dissociant de Guillon de Temosare, l'incarnation du mal dans la série depuis le tout début! Ce dernier n'est autre qu'un ange déchu, il apparaît lui-même comme inspiré de Lucifer...c'est aussi, qu'un peu à la manière de Inception, nous allons encore plus loin dans le retour en arrière avec un récit à l'intérieur d'un récit, à l'intérieur d'un récit, lui-même à l'intérieur d'un récit... 


Mais on ne descendra pas plus profondément dans le récit et peu à eu nous allons remonter les  couches jusqu'à revenir à Ivan...l'histoire de Temosare se termine, puis celle de de Guillon, et suite à un détour, là encore passionnant, mais profondément sombre du côté de Vessiel un inquisiteur sanguinaire, qui n'est autre que la voix que ne cesse d'entendre Ivan depuis le début, nous revenons enfin à notre héros...mais avant la malédiction...et c'est à la fin du tome que celle-ci va se produire, encore une fois dans le sang et les larmes! 


Temosare va renaître, Vessiel avec lui et Ivan va devenir celui qu'on a découvert au début de la série! 


Ce tome est absolument fascinant du début à la fin, il nous fournit une quantité incroyable d'informations et de révélations, brisant ainsi tous les mystères, ou presque de la série! 


L'ambiance se veut par contre toujours aussi sombre et malsaine et le titre se veut plus séduisant que jamais! 


Un must have! Cette réédition est, à l'inverse de ce qu'a vécu Ivan, une bénédiction!


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News