Pichi Pichi Pitch - La Mélodie des sirènes Vol.2 - Actualité manga

Pichi Pichi Pitch - La Mélodie des sirènes Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 11 September 2019

Lucie doit retourner dans son royaume sous-marin pour une cérémonie en l’honneur de son anniversaire ; même Kaïto peut être présent, guidé par un dauphin. Malheureusement, le château est attaqué par Gackt et ses sbires. C’est alors que la déesse Aqua Regina, que les princesses ont pour devoir de réveiller grâce à leurs perles, s’adresse à Lucie et lui confère un nouveau pouvoir – toujours sous la forme d’un chant bien sûr. Lucie et ses amis sont sauvés pour cette fois mais de nombreux obstacles vont encore se dresser sur leur chemin.

« J’espère qu’on va pouvoir être ensemble… pour toujours… »

Profondément amoureuse, Lucie n’est pas épargnée par les tourments de l’amour, dont la jalousie quand une jeune sirène drague Kaïto. De plus, sa condition de sirène complique les choses, et si elle sait qu’elle lui plaît en tant que telle, elle souhaiterait également qu’il l’aime sous sa forme humaine. Toutefois, leur relation connaît des hauts et des bas et les deux collégiens ont parfois du mal à se comprendre. On retrouve alors des caractéristiques des romances scolaires, qui offrent un contraste avec les aventures plus fantastiques.

« Elle risque d’avoir des problèmes par ma faute… »

Kaïto est partagé entre l’amour qu’il éprouve depuis plusieurs années pour la sirène qui l’a sauvé, et son attachement grandissant pour Lucie la collégienne. Michiyo Yokote nous offre de nombreuses apartés dans les pensées de ce personnage qui, bien que conservant un certain mystère, nous est plus accessible. Très attentionné, il tente même de s’éloigner de Lucie pour la protéger. D’ailleurs, il semble posséder des pouvoirs sans en avoir vraiment conscience et sa ressemblance avec le terrible Gackt est frappante. Un indice pour la suite des événements ? En tout cas, ils semblent partager un lien et s’affrontent à plusieurs reprises.

Un deuxième tome lui aussi très intense et mouvementé. Pas le temps de s’ennuyer entre les problèmes de cœur, les assauts des méchants et les nombreux mystères qui restent encore à éclaircir. Si on passe très rapidement d’une scène à une autre, l’essentiel est là et la scénariste parvient à faire passer les messages qu’elle souhaite véhiculer. Ces derniers sont renforcés par le dessin de Pink Hanamori qui sait rendre les personnages très expressifs. L’humour, parfois assez décalé, est toujours présent et contribue au dynamisme. On est emporté et on suit le rythme effréné des aventures de nos sirènes.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News