Petite faiseuse de livres (la) Vol.7 - Actualité manga

Petite faiseuse de livres (la) Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 26 March 2021

C'est une Maïn un peu démotivée que l'on retrouve: du fait de sa fièvre qui est vouée à l'emporter dans peut-être moins d'un an, la jeune fille a fait des choix cruciaux, non seulement en renonçant à devenir apprentie auprès de Benno car ça l'épuiserait trop, mais aussi en décidant malgré tout de rester auprès de sa famille malgré les possibilités qui s'ouvraient à elle. Un choix que ne comprend pas forcément son amie Frida... mais à l'heure où le baptême de notre héroïne arrive enfin (et qu'elle peut se montrer dans une robe attirant les regards), certaines choses pourraient attirer son regard de passionnée de livres, au point de la pousser à prendre une nouvelle décision capitale pour son avenir...

Le tome commence tout doucement mais de manière intéressante au gré de diverses petites chose, entre le nouveau contrat de Maïn avec Frida, la raison pour laquelle cette dernière est devenue apprentie à la guilde, ou encore le baptême avec ses petits rituels parfois amusants et ses contes sur l'origine des dieux de ce monde. Mais c'est précisément pendant la fameuse cérémonie que l'existence de notre héroïne est vouée à prendre un nouveau virage, dès lors qu'au sein du Temple elle voit le père supérieur avec un vrai livre, puis qu'elle découvre dans le bâtiment toute une bibliothèque... Il n'en faut évidemment pas plus pour réveiller sa passion et sa motivation, avec à la clé une nouvelle perspectives d'avenir !

Mais le nouveau choix effectué par la jeune fille implique beaucoup de choses, des changements de vie qui pourraient être radicaux en plus de ne pas forcément être idéaux pour elle, et il va falloir en premier lieu convaincre son entourage et, surtout, comprendre tout ce qu'implique ce qu'elle veut désormais. Il sera alors question d'inégalités prégnantes entre nobles et orphelins, avec à la clé quelques petites précisions sur la situation politique des environs. Mais il sera surtout question des rapports que notre héroïnes a avec ses proches, rapports qui pourraient être brisés si elle se trompe dans la voie à suivre. Car tout autour d'elle, l'entourage de Maïn s'inquiète forcément, entre un Benno qui la met en garde, un Lutz regrettant que certaines promesses risquent de ne pas être tenues, une Tuuli affolée à l'idée d'être séparée de sa soeur, et bien sûr des parents qui ne peuvent accepter si facilement de laisser leur fille partir dans une voie où elle risque fortement d'être malmenée et malheureuse... C'est là qu'on voit à quelque point notre héroïne a bâti des liens solides avec ses proches. Alors, saura-t-elle faire les choix les plus adéquats, autant pour son propre avenir que pour le bien de son entourage ? Les clés de tout ceci pourraient bien se trouver dans ce qu'elle apprend de nouveau sur sa fièvre et sur son énergie magique, mais aussi sur des négociations qu'il va falloir mener sans faillir... quitte à risquer de s'emporter de façon très dangereuse.

On a alors un tome prenant, qui vient marquer pour Maïn les prémisses d'une nouvelle étape très importante... ce qui conclut donc au bon moment la première partie de l'oeuvre. En effet, le manga s'achève avec ce tome, qui plus est en correspondant pile à la fin de la première partie de l'adaptation animée (ce qui nous rend à l'épisode 14 de celle-ci). Mais pas de panique: comme déjà dit dans les chroniques des volumes précédents, l'adaptation manga se poursuit toujours au Japon, avec un 2e arc ayant toujours Suzuka aux commandes, et un troisième arc lui aussi déjà entamé et dessiné par un autre mangaka. Il n'y a donc plus qu'à espérer que les éditions Ototo pourront vite poursuivre l'édition française de ces mangas, tant il est plaisant de découvrir ou de redécouvrir les aventures de Maïn au travers de cette adaptation soignée.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News