Pétales de réincarnation Vol.8 - Actualité manga

Pétales de réincarnation Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 12 December 2018

Ein est estropiée, Haito et Yagyu en convalescence, la Forêt des grands hommes désormais dirigée par Nightingale blesse lourdement l’humanité qui doit désormais combattre des revenants isolés dans leurs pays respectifs ; pendant ce temps Toya et l’IA de Neumann cherche un plan pour pouvoir sortir vainqueur de cette histoire. Pour Toya, le moyen pour que l’humanité subsiste c’est l’élimination totale des revenants.


Dès cette annonce, Haito ne reconnaît plus son cher Toya et passe ses nerfs sur celui-ci en dénonçant l’hypocrisie de sa décision, car cela amène à douter du choix de Toya d’être devenu un revenant. Enragée, Haito décide de partir seule libérer ses congénères de l’emprise de Nightingale. Mais alors que Toya s’apprêtait à rejoindre la réincarnation de Musashi avec Yagyu, un mystérieux homme sans visage apparaît à plusieurs endroits simultanément et confirme les doutes des humains, de Toya et de la Forêt des grands hommes : il existe une « graine » de réincarnation et c’est cette dernière qui produit les fameuses branches de réincarnation, permettant à un humain d’hériter d’un don d’une vie antérieure. Cette théorie de l’origine des branches est abondamment expliquée dans les premières pages du volume par un flash-back qui précède le réveil d’Einstein et de la décision de Toya.


Pour le groupe de Kitazuka, les revenants ne tirent pas leur force d’une source sans limites, mais bien du monde qui les entoure, la matière est le carburant des revenants. En absorbant la matière autour d’eux, les revenants peuvent ainsi attaquer leurs adversaires, créer de la matière et les pétales flottant autour d’eux sont les catalyseurs de la matière absorbée. Lorsque ces pétales se désagrègent, elles pointent dans la même direction, vers une possible « graine ». L’homme sans visages, arborant le nom d’Alan Smithee, faisant ainsi référence au prêt de nom utilisé par des auteurs anonymes, divulgue une once de vérité aux groupes qu’il visite simultanément. Cet étrange personnage, capable d’éviter des attaques puissantes et de créer de la matière n’est pas soucieux de devenir la cible des différents groupes d’humains ou de revenants puisqu’il peut altérer la mémoire de l’ensemble de l’humanité d’une heure, et ceci explique le phénomène intrinsèque aux revenants, leur perte de mémoire. Mais bien que cette personne ressemble à un revenant, aucun pétale ne gravite autour de lui ce qui peut rendre circonspects nos personnages. 


La série nous dévoile alors beaucoup sur le système de création des branches et des revenants, mais elle continue de nous tenir en haleine par les nombreuses questions sans réponses à ce jour. Et ce volume rajoute une couche de mystère grâce à l’introduction de ce potentiel créateur des branches. Peu d’humour ici, mais du développement d’intrigue ainsi que la préparation d’un combat majeur pour la série entre deux personnages qui retrouvent leur mémoire passée. Aussi, la violente dispute entre Toya et Haito est synonyme de déchirement au sein du groupe de rescapés de la Forêt des grands hommes, au lieu de travailler de concert, chacun part de son côté trouver une solution au problème de l’extinction d’un des deux belligérants du nouveau conflit entre humains et revenants. Toya souhaite voir l’humanité subsister, Haito ne souhaite pas l’extinction des revenants, Einstein se voit en médiatrice des deux camps. Ce volume a donc le mérite de proposer une narration plus tournée sur la psychologie des personnages que de proposer des combats haletants à l’image des derniers volumes.


Mention spéciale aux revenants isolés présentés dans ce volume avec l’apparition de Napoléon Bonaparte sous l’Arc de Triomphe et de son pouvoir de ramener les soldats morts à l’infini tant qu’il reste sous une sépulture ou de Laplace et Maxwell qui cumulent leurs pouvoirs respectifs pour dissimuler leurs présences. Sans parler de la ribambelle d'anciens compagnons de Kou venu prêter main-forte aux humains, espérons qu'ils auront davantage de présence dans les prochains chapitres! 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
SerGalaad

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News