One Piece Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 23 September 2014

Alors que Luffy, Zoro et Nami font halte sur une île afin de s’approprier en vivres et dénicher un navire plus imposant, ils font la connaissance d’Usopp, jeune homme du village qui s’est fait connaître grâce aux ragots qu’il colporte. Mais le menteur a aussi un grand cœur puisqu’il émerveille Kaya, une riche du village atteinte de maladies, grâce à ses histoires d’aventurier des mers. Mais lorsque la fine équipe découvre que Klahadoll, majordome de Kaya, est un ancien capitaine pirate prévoyant d’attaquer le village et dérober la fortune de la demoiselle. Bien sûr, lorsqu’Usopp tente d’avertir les villageois, personne ne le croit et Kaya le rejette complètement, tandis que Klahadoll et l’équipage du Chat Noir affinent son complot…


Le nouvel arc entamé au volume précédent montre cette fois tout son potentiel puisque le récit s’accélère pour nous dévoiler l’affrontement contre l’équipage du Chat Noir assez rapidement. Cela passe par quelques facilités scénaristiques et des situations très prévisibles, mais cohérentes avec le conte qui a inspiré l’histoire du jeune Usopp. Cela permet néanmoins d’apporter un peu de consistances au « valeureux guerrier des mers » pas si trouillard que ça lorsqu’il décide d’agir pour la bonne cause.


La suite du tome met ainsi en scène l‘affrontement contre cette nouvelle brochette de pirates dirigée par l’impitoyable Klahadoll, alias le capitaine Kuro, mais qui tarde à montrer le bout de son nez, permettant ainsi de montrer quelques combats secondaires face aux sbires de l’ancien commandant pirate. Luffy étant lui aussi évincé de la bataille dans ses premiers instants, cela permet de mettre Zoro en avant et le présenter aux prises avec des adversaires un poil farfelus, mais non moins redoutables. Les combats qui en découlent ne sont pas les plus spectaculaires qui soient, mais Oda gravit une pyramide de l’intensité. Si les affrontements contre Baggy et ses sbires étaient divertissants, mais surtout accès sur le burlesque, cette nouvelle guerre entre pirates se focalise davantage sur le côté intense et dramatique de la joute. Aussi, Zoro étant un personnage charismatique, le voit lutter avec acharnement constitue un réel plaisir.


La quasi-totalité du tome brille, entre autres, par l’absence des deux figures phares que sont Luffy et Klahadoll dont le véritable combat débute en fin de volume et qui s’annonce prometteur. En demeure alors une intensité grandissante tout le long du tome tant on se demande quand les deux capitaines pirates entreront véritablement en scène. Toutefois, Oda n’oublie jamais le côté décalé de sa série et fait régulièrement sourire, que ce soit grâce aux designs excentriques de ses personnages ou tout simplement des séquences d’humour correctement introduites dans le récit.


Ce quatrième tome de la fresque épique qu’est One Piece propose encore une fois un divertissement appréciable, marque cette fois par une intensité qui fait mouche et deviendra monnaie courante dans la série, sans jamais oublier l’humour de la série. Le prochain tome, qui conclura l’arc de l’équipage du Chat Noir, nous proposera enfin le duel entre Luffy et Klahadoll et promet d’être riche en action. Toujours dans son cycle d’introduction, One Piece continue donc d’introduire d’excellentes bases à son univers.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News