Nos Precieuses Confidences Vol.6 - Actualité manga

Nos Precieuses Confidences Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 12 May 2021

Azuma a de la fièvre et reste donc chez lui. mais sur proposition de Keisuke, Nozomi vient lui rendre visite, sans avoir tout de suite conscience de tout ce que ça peut impliquer ! Imaginez donc un peu ces deux-là, à deux dans la chambre de l'adolescent, alors qu'ils s'aiment mutuellement sans avoir encore osé se le dire... Il y a forcément un peu d'embarras qui se crée, entre lui qui a peur de sentir mauvais, elle qui profite de l'odeur de celui qu'elle aime. Tout comme il y a une adorable part de maladresse, notamment lors de la scène de la crème caramel. Mais il y a également du plaisir pour tous deux, ne serait-ce que pour Azuma qui est touché par la manière dont Nozomi s'inquiète pour lui. Reste l'issue de ce petit moment, pas franchement convaincante, le coup du "je n'ai aucun souvenir de ce qui s'est passé étant vraiment gros dans ce contexte.

Le temps de quelques dizaines de pages, Robico revient ensuite sur le cas de l'amie de Nozomi, la "fille littéraire" Hamarin, qui ne sait toujours pas comment réagir face à la proposition de sortir avec lui qu'elle a reçue de la part du garçon qu'elle aime. Aucune habituée à ce genre de chose, extrêmement timide, Hamarin panique, évite l'élu de son coeur, a même peur qu'il la déteste à présent... Sous le regard plein d'espoir de Nozomi, Azuma pourrait-il, alors, parvenir à ouvrir les yeux à Hamarin ? Le tout se fera avec une pointe d'humour, de par les faits que Hamarin affirme qu'elle se renseigne pour une amie, et qu'Azuma ne soit pas très perspicace.

Quant à la suite du tome, elle se consacre essentiellement au tant attendu rendez-vous de nos deux personnages principaux, rendez-vous que la mangaka campe assez bien entre les incertitudes des deux (a-t-il fait les bons choix de sorties ? Est-elle suffisamment bien habillée ?), leurs pensées bien souvent tournées vers l'autre, le plaisir qu'ils ont à être si proches... Alors, s'agira-t-il de l'étape tant espérée qui leur permettra de franchir un cap ensemble ?

On ne va pas se le cacher, Robico reste sur des rebondissements très standard du genre, et sur des avancées assez lisses dans leur narration. Mais au moins, des avancées, il y en a bel et bien, et pas seulement pour Azuma et Nozomi ! Et par rapport au tome précédent, l'oeuvre retrouve un peu plus de son charme caractéristique en renouant avec ce petit parfum de "confidences" que l'on retrouve dans le titre de la série. Que ce soit Azuma, Nozomi, Hamarin... les personnages se parlent, se confient, parfois dans des contextes inédits (la petite discussion entre Azuma et et Hamarin sur les écrits du jeune garçon, entre autres, est intéressante), et ces discussions plus intimes leurs permettent bien souvent d'avancer.

On reste alors sur une lecture globalement classique, mais souvent mignonne tout plein, et retrouvant son intérêt dans les quelques instants plus confidentiels entre les personnages. Un petit regain d'intérêt qui arrive à point nommé en vue du prochain volume, qui marquera la conclusion de la série.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News