Noragami Vol.20 - Actualité manga

Noragami Vol.20

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 22 August 2019

"Voilà, ils savent... Papa est fini... Et moi aussi, je vais disparaître."

Yato a pris sa décision: face à Amaterasu, il avoue que le Mage n'est autre que son père, puis affirme vouloir le tuer lui-même... ce qui risque aussi de mettre fin à sa propre existence. Pourtant, c'est en espérant que Hiyori ne l'oubliera pas qu'il part en quête d'un shinki qui pourrait se ranger sous ses ordres et qui serait suffisamment fort pour l'aider à abattre le Mage. Il jette son dévolu sur Nana, la shinki rebelle restée enfermée pendant des millénaires jusqu'à sa libération par Bishamon, et désormais recueillie par Arahabaki. Il part donc à la rencontre de ces derniers au nord du Japon, mais une fois sur place, les choses risquent de ne pas du tout se passer comme prévu. D'autant plus que, pendant ce temps-là, Hiyori s'inquiète pour lui et veut le retrouver, que Yukine recueille une égarée surprenante, qu'une nouvelle menace plane sur Bishamon et sur les autres témoins des actes du Mage, et que Kazuma, meurtri par son incapacité à protéger entièrement la déesse qu'il aime, a lui aussi une nouvelle idée en tête...

Après un 19e opus qui fait un eu office de transition tout en distillant doucement de nouvelles avancées importantes, Noragami redécolle avec ce 20e tome qui, mine de rien, s'avère riche, dans la mesure où Adachitoka fait avancer en parallèle pas mal de situations et beaucoup de personnages. Ainsi en retrouve-t-on certains plus troublés voire meurtris que jamais, en têtes desquels Kazuma, prêt à l'impensable pour Bishamon, et Nora, qui fait face à une décision de son père relançant totalement sa place. Cette dernière s'avère même assez attachante, tant on cerne un peu plus sur propres doutes quant à sa place dans ce monde, et on a l'occasion de la découvrir un petit peu sus un autre jour via le nouveau lien qu'elle semble commencer à construire avec Yukine. On appréciera tout autant le petit travail sur Ebisu et Iwami, et bien sûr une certaine prise de conscience de Hiyori sur des sentiments qu'elle se cachait jusqu'à présent.

Il en résulte pas mal de choses. Les préparatifs de ce qui pourrait être l'affrontement final contre le Mage et les choix faits par Yato et Kazuma, bien sûr. Mais aussi les interrogations autour de la possibilité d'un amour entre dieu et humain, l'idée d'être obligé de trahir pour mieux protéger (c'est ce que font Yato, Kazuma, ou même Yukine)... Sous un très toujours aussi fin et riche, Adachitoka reste bien maîtresse de son récit, prend soin de chaque personnage, place désormais ses héros face à certains choix inévitables et qui pourraient leur coûter très cher... Noragami, après 20 tomes, reste décidément un manga très prenant.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News