Mythologie Grecque (la)

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 14 October 2019

La collection des Classiques en manga des éditions nobi nobi ! est sans doute devenue un petit peu plus discrète qu'auparavant, mais cela n'empêche pas l'éditeur jeunesse de continuer à l'enrichir assez régulièrement, et en ce mois d'octobre celle-ci accueille un ouvrage un brin différent des autres, dans la mesure où il ne s'agit pas de l'adaptation d'un roman en particulier, mais plutôt de la transposition en manga de plusieurs récits fabuleux ayant marqué la mythologie grecque. Dans son annonce, l'éditeur déclarait que ces mythes écrits ne sont attribués à aucun écrivain, mais en réalité il serait plus juste de dire que pas mal d'auteurs de la mythologie gréco-romaine les ont couchés par écrit en contribuant à en faire toute la mythologie que l'on connaît aujourd'hui (on peut par exemple citer Homère avec l'Illiade et l'Odyssée, dont certaines éléments autour d'Achille et d'Ulysse sont adaptés ici). Pur ce manga paru au Japon en 2013 aux éditions Shôgakukan sous le nom Girisha Shinwa, on découvre le mangaka Daichi Banjo.

Le temps d'environ 150 pages, l'ouvrage propose de parcourir les récits les plus connus de la trèèèèès vaste mythologie grecque, et tout commence évidement ici avec les mythes concernant l'origine du monde selon la Grèce antique, autour d'Ouranos, Gaia, Cronos, Prométhée et la création de l'homme, etc... Puis suivent plusieurs autres histoires narrant certaines péripéties de dieux et déesses (Hadès et l'enlèvement de Perséphone au grand dam de Déméter, les caprices amoureux d'Apollon...), ou de héros ou simples humains (Les 12 travaux d'Hercule forcément, mais aussi les origines et la quête de Persée, Asclépios, les malheurs d'Orphée et Eurydice, Achille et son fameux talon, Ulysse face au chant des sirènes...).

Forcément, en seulement 150 pages environ, le mangaka va toujours à l'essentiel et retient toutes les grandes lignes des mythes sans forcément entrer dans les détails, mais il s'applique à les raconter sous une narration rapide et fluide, en s'appuyant sur un dessin classique mais expressif, et en racontant le plus factuellement possible les éléments qui seraient les plus déroutants de nos jours (forcément, qui dit mythologie grecque dit frasques d'Apollon ou de Zeus vis-à-vis des femmes qui leur plaisent, entre autres joyeusetés, mais l'auteur trouve la bonne distanciation vis-à-vis de tout ça afin de les exposer sans risquer de décontenancer les lus jeunes lecteurs et lectrices). De ce fait, le volume n'apprendra rien à celles et ceux connaissant déjà les plus célèbres mythes grecs, en revanche il s'adapte assez bien à un jeune public, qui pourrait tout à fait s'initier à cette très riche mythologie par le biais de cette première approche facile d'accès.

L'édition, qui plus est, est très bien conçue. En plus de l'habituelle charte graphique et de fabrication typique de cette collection et qui est toujours un plaisir à retrouver, on a droit à une traduction très efficace et claire de Catherine Bouvier. Plusieurs pages de suppléments sont au rendez-vous entre les chapitres pour amener un peu d'approfondissements (qu'est-ce que la mythologie grecque, la mythologie au Japon, la légendaire jalousie d'Héra, etc), tandis que la toute fin du tome propose aussi une petite carte ponctuée d'anecdotes et de précisions.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News