My Hero's Dream Vol.4 - Actualité manga

My Hero's Dream Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 20 September 2021

Après les doutes nés à la fin du tome 2, où Honda avait peur d'être un obstacle pour Kaidô au point d'avoir prix unilatéralement une décision difficile qui les a fait souffrir tous les deux, nos héros ont pu renouer, être francs l'un envers l'autre, et ainsi renforcer de plus belle leur histoire d'amour, qui est ressortie plus forte des petites épreuves. Ainsi, le troisième volume aurait presque pu être un tome final... mais Kara Aomiya en a décidé autrement en nous offrant un quatrième et dernier opus que l'on pourrait presque voir comme une bonus ou un long épilogue, dans la mesure où il se compose de moments de vie qui ne sont pas forcément présentés dans l'ordre chronologique, comme l'explique la mangaka dans sa postface sous la jaquette.

L'époque où Kaidô est parti aux USA pendant six mois pour un possible rôle si tant est qu'il parvienne à se faire sa place dans le groupe, et avec le sentiment de solitude qui pouvait animer les deux amants séparés par la distance. La manière dont Honda a décidé de faire une "visite-surprise" sur place à Kaidô, avec à la clé quelques jolis moments forts et symboliques. La présentation aux familles respectives de chacun de nos deux héros, avec des réactions assez variées mais jamais négatives. Le petit retour sur le duo Fujita/Kawasaki. Sans oublier, bien sûr, quelques petites notes d'érotisme.

Telles sont les choses qui sont narrées dans cet ultime opus, de façon un peu pêle-mêle et rapide donc, si bien que certains sujets qui auraient pu être forts donnent finalement l'impression d'être juste survolés. Mais dans l'ensemble, cela permet surtout à l'oeuvre de conserver une atmosphère assez légère et positive, où nos deux héros peuvent se montrer à leurs proches et songer à l'avenir ensemble sans lourdeur, et où l'on ressent surtout, bien souvent, la complicité qu'il y a entre eux deux.

En somme, il s'agit d'une sorte de "bonus" sympathique à découvrir si l'on a accroché aux trois premiers tomes. Ca reste classique, succinct dans l'abord des choses, un peu inégal parfois dans les dessins, mais porté par une chouette ambiance complice entre Kaidô et Honda, deux garçons que, globalement, on aura pris plaisir à suivre.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News