My Hero Academia Vol.19 - Actualité manga

My Hero Academia Vol.19

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 24 July 2019

Critique 2


Overhaul est vaincu, de même que son gang, mais le prix à payer fut cher ! Cependant nos héros se tournent vers le futur tout en continuant à se préparer à affronter la guilde des super vilains. Cependant ils restent avant tout des lycéens et se préoccupent plus de la fête du lycée que d'autre chose...une fête qui pourrait une nouvelle fois être le théâtre de troubles !


Il semble que l'auteur peine à relancer pleinement son récit et continue de nous proposer des éléments plus légers, plus fun, plus "tranches de vie", cependant même si c'est loin d'être aussi passionnant qu'un affrontement contre une organisation tentaculaire, cela reste suffisamment intéressant pour qu'on lise ce tome avec plaisir, désireux d'en apprendre toujours plus sur nos héros.


Ainsi se prépare la fête de Yuei, qui va permettre aux autres filières de briller, l'occasion pour la filière héroïque de lever le pied. Pourtant nos héros sont décidés à tout donner, notamment pour remonter le moral des autres élèves du lycée, obligés de subir la pression du aux attaques visant spécifiquement la filière héroïque.
Ils préparent donc un concert dans la bonne humeur, et c'est en grande partie ce que va contenir ce tome !
Bien entendu on continue de suivre l’entraînement de Deku qui va tenter de nouvelles choses, on développe un peu certains personnages, des camarades de Izuku qui n'avaient pas spécialement eux l'occasion de briller jusque là, et l'auteur donne également une place un peu plus importante à Eri, la jeune fille que Deku et Lemillion ont sauvé lors du dernier acte !
Ce n'est pas inintéressant, mais ce n'est pas non plus spécialement passionnant !


Heureusement l'auteur fait intervenir un nouveau vilain, un youtubeur qui filme ses actions, un criminel qui se prend pour un gentleman redresseur de torts! Nous découvrons un personnage à la frontière entre la grande classe et le ridicule, dont les actions sont elles aussi ambivalentes mais qui possède cependant des pouvoirs redoutables...


Bien qu'accompagné d'un "sidekick" qui semble dangereux (ce que laisse supposer la fin du tome) il n'est en rien lié aux syndicat du crime, par conséquent il se présente comme une sorte "d'amuse bouche", un méchant de transition le temps que l'intrigue se recentre de nouveau sur les éléments importants.
En attendant on savoure ce que nous propose Horikoshi en espérant tout de même revenir rapidement vers des événements de plus grande ampleur.


Un tome agréable mais, on ne va pas se mentir, on espérait tout de même quelque chose de plus épique...l'auteur nous a mal habitué !


Critique 1



Izuku se remet de la dramatique bataille contre Kai Chisaki, qui a coûté la vie à Sir Nighteye. Il se rend bien compte de son manque de puissance, notamment en discutant avec Yuga dont il comprend les tourments. Mais l'heure n'est pas à la déprime, car la fête du lycée Yuei approche, et la 2nde A doit préparer une activité digne de ce nom ! Izuku et Mirio en profite pour proposer à Eri de se rendre au festival...

C'est presque une coutume dans My Hero Academia : un arc sérieux est automatiquement suivi d'une partie scénaristique plus posée, qui se concentre davantage sur les activités scolaires de nos héros. Ce tome 19 ne fait donc pas exception à la règle et met fortement l'accent sur la fête du lycée, phase classique de tout shônen scolaire. Mais peut-être que, justement, l'accent est trop mis sur la dimension tranche-de-vie du tome, si bien que certains lecteurs risquent de ne pas se retrouver dans ce que propose ici Kohei Horikoshi. Pourtant, toute cette étape de préparation du festival permet une mise en avant de personnages secondaires, notamment Yuga et Kyoka, cette dernière ayant même droit aux honneurs de la couverture.

Le reproche qu'on pourrait faire à l'auteur à ce sujet, c'est de choisir de ne pas les mettre en avant sur des phases plus sérieuses. Mais c'est aussi le charme de la série, de jongler entre les activités héroïques et les moments de vie lycéenne classique. Il n'est donc pas étonnant que certains s'émancipent lors d'instants plus calmes, mais on espère aussi que le mangaka saura leur trouver une place dans des intrigues plus ambitieuses.

Ainsi, pour peu qu'on adhère à ce type d'ambiances, ce dix-neuvième volet se révèle plaisant, malgré son manque d'action flagrant. Étant donné l'arc qui a précédent, le fait que la cadence ralentisse n'est pas forcément un mal, surtout si c'est pour permettre à d'autres personnages de briller. La bonne initiative de Kohei Horikoshi, c'est d'en profiter pour faire le point sur la progression d'Izuku, qui a encore beaucoup de marge de progression. Son nouvel entraînement est montré succinctement, autrement dit l'auteur nous épargne la longue phase rébarbative, ce qui n'a rien d'un mal.

Finalement, la faiblesse du tome vient surtout de son antagoniste, un vilain excentrique, amusant certes, mais qui ressemblent surtout à un ennemi de filler d'adaptation animée. Son apparition n'effraie pas vraiment et le personnage en lui-même n'interpelle que difficilement, même si on comprend la volontaire de Horikoshi de proposer un adversaire plus léger, à l'image de l'arc en lui-même.

Ce tome 19 de My Hero Academia sera donc celui qui divisera peut-être le plus le lectorat. Certains y trouveront leur compte, mais pas tous, c'est certains. Et malgré quelques petites faiblesses, on apprécie de voir le ton se poser et l'ambiance se montrer plus positive, le temps d'un arc, car il ne fait nuls doutes que la série saura repartir vers des intrigues beaucoup plus sérieuses. Il est alors probable que l'arc de la fête de Yuhei soit le calme avant la tempête... l'avenir nous le dira.

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News