My Hero Academia Vol.12 - Actualité manga

My Hero Academia Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 01 Febuary 2018

Critique 2


Les super héros ont vaincu les super vilains, mais il y a eu un prix à payer! All Might ne pourra désormais plus utiliser ses pouvoirs! Il faut donc assurer la relève mais Deku n'est pas encore prêt pour porter le flambeau... 


Un grand événement approche, à savoir l'examen pour obtenir la licence provisoire de super héros...mais comme systématiquement les choses ne seront pas simples puisque l'examen va ressembler tous les élèves du pays, pas seulement ceux de Yuei, et que seulement cent places seront attribuées! 


Suite aux événements intenses et symboliques du tome précédent, l'auteur choisit de nous proposer quelque chose de plus léger, nous renvoyant aux premiers tomes de la saga! Fun et légèreté sont donc de mise sans pour autant laisser de coté l'intrigue qui continue à avancer à son rythme! 


Ici pas de super vilains, bien que la menace soit bien réelle, mais de très nombreux adversaires malgré tout, à savoir les élèves des autres lycées de super héros! 


Nous partons donc pour une nouvelle série d'épreuves mettant encore et toujours de nombreux personnages en scène! 


Une nouvelle fois l'auteur va nous abreuver de nouvelles têtes pour lesquelles il est difficile de dire si nous serons appelés à les revoir régulièrement ou non, bien qu'on se doute que ce sera le cas pour certains d'entre eux! 


Mais tout commence par une épreuve assez originale, pas si éloignée d'un simple jeu mais qui mettra nos héros en difficulté: de par la médiatisation qui a été la leur à cause de leurs multiples affrontements face aux super vilains, ils sont des cibles privilégiées, car tout le monde connaît leurs alters...mais grâce à un intense entraînement (qui occupe la première partie du tome), tous ont progressé et tous réservent des surprises à leurs adversaires du jour! 


Ce qui est vraiment intéressant ici, c'est que malgré les difficultés, et malgré le nombre de places limitées, les élèves de Yuei vont quoiqu'il arrive rester soudés face à des adversaires nombreux mais désorganisés et plus individualistes! 


Et une nouvelle fois l'auteur mettra en avant d'autres personnages que Deku ou Bakugo même s'ils auront bien entendu leur heure de gloire! 


Autre moment fort de ce tome: Deku va enfin trouver la réponse aux problèmes qui sont les siens, à savoir comment utiliser ses pouvoirs sans se blesser! Tout simplement en trouvant sa propre voie, qui n'est pas celle de All Might! Encore une évolution de notre jeune héros qui continue de s'émanciper et de devenir de plus en plus intéressant! 


Enfin, il est intéressant de noter que pour la première fois depuis un moment, un événement lié à nos jeunes héros n'est pas interrompu par des super vilains, mais se déroule tout ce qu'il y a de plus normalement...du moins pour le moment! 


Un tome moins intense que le précédent mais diablement prenant malgré tout, riche en action et en nouveautés! 


Critique 1


Passé le bouleversement suite à l'échec d'All Might, le monde a perdu son symbole de la paix. Pourtant, les cours ont repris à l'académie Yuhei et en vue de l'examen qui permettra aux élèves de 2nde A d'obtenir leur permis d'utilisation d'alters, chacun doit se concocter une attaque spéciale. Exercice difficile pour Izuku dont la capacité de surpuissance est limitée, et ce n'est pas en calquant All Might qu'il trouvera sa réponse... Et si c'était en se démarquant totalement que le successeur du symbole de la paix allait trouver la réponse ?


Après l'intense onzième tome, il était difficile pour Kohei Horikoshi de proposer directement quelque chose d'aussi puissant. En revenant à un cadre plus scolaire, la série marque pourtant une évolution et fait sentir le passage dans un cycle différent : All Might n'est plus omniprésent, et les élèves de la 2nde A se préparent toujours plus à passer dans la cour des grands.


La première étape du volume peut être assimilée à une phase d'entraînement, passage classique de la série à pouvoirs dont My Hero Academia ne peut totalement se passer. Mais comme à chaque fois avec l'auteur, ces séquences ne s'éternisent pas, sont traitées assez rapidement et ce en ayant l'habilité de mettre en avant les différents personnages que nous avons suivis jusque là. Le cas d'Izuku est évidemment plus développé, car c'est de cet entraînement que notre héros va véritablement se démarquer, par un choix de coup spécial à la fois classique et riche dans sa symbolique.


La suite ouvre un autre arc, celui de l'examen de permis d'utilisation d'alters. Autre séquence assez classique des nekketsu scolaires,on peut par exemple citer Naruto et son célèbre et palpitant examen des moyennes classes, il s'agit là de montrer une étape déterminante pour les héros, mais aussi difficile à honorer. On ne s'y trompe pas, la première épreuve dépeinte dans ce tome se montre parfaitement rythmée, ne laissant pas le temps de souffler, tout en faisant le focus sur de nouvelles têtes aux capacités étonnantes et en continuant de traiter celles qu'on connait déjà. Des personnages jusqu'ici plus secondaires dans les phases d'action ont droit aux honneurs, Izuku montre ses prouesses, et d'autres figures phares de l’œuvre brillent par leur travail d'équipe, une symbiose justifiée par ce que toute la bande a vécu jusqu'ici. C'est même tout le propos du tome : malgré leur jeune âge pour passer l'examen, les élèves de la 2nde A ont gagné leur ticket d'entrée par les épreuves subies depuis le premier tome.


Un volume particulièrement dense donc, qui a le mérite de proposer énormément d'événements en un temps record, en multipliant les points de vue par exemple, aussi bien sur nos héros que sur les nouvelles têtes, rendant la lecture assez riche et longue si on veut prêter attention à tout ce qui se passe. Kohei Horikoshi a toujours eu cette qualité, mais il montre ici tout son talent pour la narration, ce qui lui permet de raconter énormément de choses en un temps record.


Au terme de ce tome, l'examen n'est pas encore fini et connaissant le rythme de narration du mangaka, le treizième opus devrait conclure l'arc en question. On reste alors curieux de voir l'étonnante seconde épreuve qui sera proposée, et surtout de voir quels élèves en sortiront victorieux. Si la trame centrale sur Tomura, le principal antagoniste, se tait un peu, on suit avec grand plaisir ses déboires scolaires, classiques dans la forme, mais très riches dans le fond, qui nous sont proposés.


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News