My Fair Honey Boy Vol.6 - Actualité manga

My Fair Honey Boy Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 21 September 2020

"Une place précieuse, suffisamment près pour t'avoir à ma portée, et qui nous permet de regarder dans la même direction... Voilà ce que je veux "protéger"."

Mei vient de recevoir une nouvelle déclaration d'amour de Nanao, et cette fois-ci l'adolescent se montre un petit peu plus insistant concernant la réponse de notre héroïne... mais il sait aussi faire preuve de patience, et c'est bien ce dont la capitaine du club de kendo a encore besoin. Car concrètement, cette nouvelle déclaration sérieuse pousse la jeune fille à se questionner réellement sur ce qu'elle peut ressentir, et comprend qu'elle doit être honnête. Honnête envers elle-même, par l'acceptation de ses sentiments qu'elle découvre. Mais aussi honnête envers son prétendant, en trouvant la force de lui dire les choses en évitant de le brusquer...

Qu'on se le dise, ce 6e opus de My Fait Honey Boy fait alors faire un vrai petit bond à l'intrigue sentimentale de la série ! Et dans l'optique de toujours prendre soin de ses personnages (et, surtout, de mettre en scène des personnages qui prennent soin les uns des autres), Junko Ike a le bon goût de ne rien précipiter: Mei prend certes conscience de ce qu'elle ressent et elle l'accepte, mais elle veut avant tout éviter de faire souffrir celui qui sera éconduit, et d'ailleurs la réaction du principal concerné sera tout aussi belle, tant il avait déjà compris les choses en observant Mei... Comme quoi, il est bien plus attentif et bien moins bête qu'il n'en a l'air !

"Merci d'avoir fait attention à me ménager."

Restera ensuite à Mei de parvenir à avouer ce qu'elle ressent, ce qui donnera lieu à quelques jolis petits instants de mise en scène comme la scène du carton... mais dans les faits, le chemin s'annonce encore long pour la jeune fille, notamment à cause de quelques petits quiproquos et d'un rival amoureux décidément pas comme les autres ! Mais à part ça, toute une part du volume continue surtout de jouer sur différentes petites situations souvent plutôt classiques du genre mais assez enlevées. L'inévitable voyage scolaire à Kyoto qui débute en fin de tome bien sûr, mais aussi une répétition du futur mariage d'Ichika qui prend une drôle de tournure, une partie de base-ball initiée par Hime, une tea party traditionnelle avec essayage de kimonos... Des petits moments qui, généralement, tirent bien parti des personnalités de nos héros pour amener un petit florilège de situations rigolotes et décalées, tout en se faisant un plaisir de jouer sur les attentes habituelles filles/garçons grâce à la féminité de Shirô et au côté masculin de Mei.

Il s'agit donc, une nouvelle fois, d'un volume franchement appréciable. Tout en proposant nombre de petites situations enlevées, Junko Ike amène une importante évolution sentimentale en son héroïne, tout en prenant toujours autant soin de personnages qui font attention les uns aux autres. Quant aux toutes dernières pages, elles nous laissent forcément curieux de lire la suite, au vu de la galère improbable dans laquelle se retrouve Shirô !
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News