Master & foolish dog

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 23 March 2015

Masato Shinomiya est vétérinaire à la clinique Kusaka, mais les animaux ont peur de lui. Il rencontre, un jour, au bord de la route, un jeune homme qui semble complètement désespéré. Il s’agit de Nanase Higuchi. Il vient d’échouer son examen d’entrée à l’université pour devenir vétérinaire et pense que sa vie est fichue. Nanase adore les animaux et les animaux viennent naturellement vers lui. Masato arrivera à le consoler et lui redonner l’envie de s’accrocher. Leur rencontre s’arrêtera là, jusqu’au jour où Nanase franchit les portes de la clinique Kusaka en tant qu’assistant.


Nanase a des comportements et réactions assez niaises et parle ouvertement sans tabou rendant les situations un peu cocasses. Masato est quant à lui plus mature. C’est un peu la confrontation entre la jeunesse et la sagesse. Leur particularité à chacun fait qu’indéniablement, Masato a besoin de Nanase s’il veut pouvoir avoir un animal chez lui. Et quand, un Beagle malade est abandonné devant les portes de la clinique, Masato malgré que les animaux ont peur de lui, ne peut s’empêcher de le garder. Nanase se propose donc de venir l’aider au quotidien. Petit à petit, les liens se font et les deux hommes se rapprochent. Tel un petit chien, Nanase réagira un peu naïvement et simplement quand il évoquera ses sentiments à Masato. Une histoire très courte et simple. Ce one-shot enchaîne ensuite sur une autre histoire « Veterinarian and Selfish Cat ».


Après l’histoire du chien, nous avons le droit à une histoire avec un chat. Shion Kamiyama est fils de professeur. Son père travaille dans une école très cotée. Shion veut se venger des adultes, car il est exaspéré que les personnes ne le côtoient que parce que son père a de l’influence. Shion décide donc de se déguiser en femme et de se jouer d’un homme, Kusaka, lors d’une soirée. Shion ne pensait pas croiser à nouveau le chemin de Kusaka. Mais, en voulant sauver un chat blessé, il se retrouve nez à nez avec lui. Shion n’est pas près d’oublier Kusaka, car il devra travailler à la clinique pour payer les soins administrés au chat…


Comme lors de la première histoire, l’auteur joue sur la différence d’âge. Mais ici Shion n’est que lycéen. Nous aurions aimé avoir plus de remise en question que ce soit de la part de Shion ou de la part de Kusaka. Mais la différence d’âge est à peine abordée et il semble presque normal qu’un lycéen sorte avec un adulte mature. Le scénario est très basique et les sentiments sont vite amenés. Globalement, une histoire assez banale.


Les graphismes ne sont pas tout le temps homogènes et nous avons par moment des problèmes de proportion en particulier dans les scènes érotiques. L’auteur fait l’effort de soigner les trames. Quant à l’édition, elle est de bonne facture et sans fautes d’orthographe.


Sans révolutionner le genre, « Master & Foolish dog » nous permet de passer un moment de lecture simple et un peu divertissant grâce à ses personnages naïfs et originaux nous offrant des instants drôles.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Einah

11 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News