Mai Ball ! Vol.10 - Actualité manga

Mai Ball ! Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 04 March 2021

Malgré l'absence de Reika pendant une partie du match à cause d'une mauvaise chute, les filles de Kijikita sont parvenues à s'imposer contre le lycée Seirin, non sans mal puisqu'elles ont encaissé plusieurs buts alors qu'elle menaient largement. Si bien qu'à l'issue de la rencontre, la joie laisse vite place à une prise de conscience. Reika n'est pas ravie du résultat, et Kunimitsu a même des mots assez durs: les filles comptent tellement sur leur talentueuse capitaine qu'e cette dernière en devient le talon d'Achille de l'équipe, et que c'est pour ça qu'en son absence elles ont pris plusieurs buts. La solution ? Peut-être, dans un premier temps, déterminer exactement qui est le maillon faible, et cela pourrait bien se régler par un match où nos héroïne seront toutes adversaires: une sorte de battle royale footballistique, où l'on "gagne" après 3 buts marqués, la dernière à y parvenir étant alors le maillon faible... Honnêtement, l'idée est un peu saugrenue, et peut-être Sora Inoue en avait-il lui-même conscience puisque cette partie de foot très spéciale est rushée, en ne servant finalement pas à grand chose hormis peut-être à évacuer une part de frustration chez les filles.

Par la suite, après le sport assez présent dans le tome précédent, l'auteur relâche un peu la pression pendant plusieurs dizaines de pages. Ici, on assiste simplement à quelques moments du quotidien passé ensemble par Reika et Chidori. Là, on suit Mai et Konori de passage chez Kiiro, avec à la clé des instants assez légers, entre la découverte du cadre de vie de l'ultra rapide et endurante blondinette, la rencontre avec sa petite soeur résolument adorable... Mais bien sûr, le football n'est jamais très loin et, au fil d'un entraînement en kimono (si si) rafraîchissant, met rapidement en avant Kiiro, entre ses tourments quant à son incapacité à marquer, et l'éventuelle découverte d'un de ses talents insoupçonnés.

Quant à la dernière partie du tome, elle change de cap en nous immisçant auprès de nouvelles têtes, dont on devine qu'elles seront sans doute de futures adversaires de Kijikita. Une rapide partie de foot de rue plus tard, et voici ces deux nouvelles têtes assez bien posées, car elles inspirent facilement une certaine crainte au vu de la manière dont elles jouent avec originalité et talent.

En somme, il s'agit d'un volume de transition qui ne va pas chercher très loin, mais qui fait plutôt correctement son office, en particulier grâce à la légèreté et à la fraîcheur assez caractéristiques de l'oeuvre. En attendant la suite, qui devrait vite faire remonter les enjeux.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News