Magie interieure Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 11 June 2010

Takioka se fait passer pour le responsable des actes d’ijime envers Haruko, bien que l’on sache pertinemment qu’il ne le fait que pour protéger sa cousine … Et sous ses dehors naïfs et crédules, Haruko ne prend pas et comprend bien la démarche de son ami, tout en ayant même la finesse de ne pas le mettre dans l’embarras … Une réaction qui ne lui ressemble guère, et qui ravive un court instant l’intérêt pour cette héroïne un peu simplette. Ce volume, l’avant dernier, nous révèle enfin l’identité de cette mystérieuse fille qui joue avec Haruko, et la surprise ne nous envahit qu’un court instant. On ne s’y attendait peut être pas, mais cette révélation était pourtant prévisible et la plus logique qui soit. Le récit prend alors une toute autre tournure, sans que l’auteur ne camoufle d'avantage les ficelles cachées de sa narration.

Un volume un peu brouillon, qui nous fait revenir sur la maladie de la mère de Ruika et qui déclare Haruko tout d’un coup très prisée par les garçons. Elle va d’ailleurs se mettre en couple avec Takioka, bien que la jeune fille qu’elle est ne comprenne pas vraiment ce que ça implique à part rentrer ensemble, ce qui est déjà trop pour elle … C’est donc une romance tout à fait superficielle et inutile qui se met en place, sans apporter grand-chose au récit. Ce qui devient plus intéressant, c’est de voir la responsable de tout ceci montrer enfin son vrai visage aux lecteurs, nous permettant de mieux cerner un personnage qui semblait très stéréotypé, à n’en montrer que le bon côté. La manipulation est son arme la plus dévastatrice, et la responsable va rapidement tenter d’attirer de son côté les amies d’Haruko, les persuadant elles aussi d’ignorer leur camarade. On aperçoit ainsi la violence des jeunes filles d’aujourd’hui, les conséquences de l’ijime et les dérives qu’une personne charismatique peut entrainer à elle seule. Pas très passionnant ni surprenant, ce tome sera sans doute le meilleur de la série et a pour seul mérite de faire bouger un peu les choses et de ne pas se complaire dans les larmes candides d’Haruko.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News