Lanterne de Nyx (la) Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 31 January 2020

L'alcool et la débauche ont eu raison de Judith, qui s'effondre au sol après avoir craché du sang. Sans attendre, Momo cherche à se rendre à son chevet, mais il croise en chemin Kazuma, qui entretient une relation forte avec la concernée. Momo se confie alors à son rival amoureux et professionnel, et lui fait part de sa rencontre avec Judith.


Au même moment, Miyo perfectionne son apprentissage de l'anglais, et partage ses connaissances avec Minpei. Tandis qu'un dramatique accident va avoir lieu, une nouvelle plus réjouissante sera communiquée à la demoiselle...


Le troisième opus nous laissait sur une chute étonnante et plus dramatique, permettant à Kan Takahama de rebondir au bon moment pour nous en dire plus sur la relation qu'entretenaient Momo et Judith. Une part de l'intrigue qui s’éclaircit avec quelques révélations, ce dont on avait besoin pour mieux apprécier la situation du côté du patron du Vingt.


Alors, ce quatrième volume développe, en parallèle, plusieurs pistes scénaristiques, mais ne cherche pas à se concentrer exclusivement sur les déboires parisiens de Momotoshi. L'autrice gère assez admirablement son écriture et parvient à faire coexister ces intrigues parallèles, certaines ayant parfois une incidence directe sur les autres. Les événements se déroulant du côté de Miyo ont donc un effet sur le parcours de Momo, donnant à l'ensemble un certain rythme, chaque chapitre ayant son petit quelque chose à développer.


On apprécie alors voir Miyo bien plus en avant, notamment parce que l'évolution de la jeune femme est constante, et est vouée à progresser encore étant donné ce que cet opus amène. L'héroïne est toujours plus attachante, tandis que ses relations avec autrui progressent, point subtilement montré. Cet aspect tranche de vie dans le Japon du XIXe siècle reste particulièrement happant, à tel point qu'on regretterait presque les instants où le récit se concentre davantage sur Paris.


Un regret qui n'en n'est finalement pas un, puisque toutes les séquences autour de Momotoshi se renouvellent correctement les unes des autres. Le parcours du commerçant est en mouvement permanent, aussi sa progression reste intéressante et permet de faire intervenir certains grands noms français qu'on prend plaisir à voir s'insérer physiquement dans le récit, pour certains. C'est une phase du manga très différente de celle centrée sur Miyo, mais qui se révèle globalement efficace.


La formule de La Lanterne de Nyx fonctionne une nouvelle fois à merveille, si bien qu'il y a de quoi regretter que la série de Kan Takahama se termine dans deux volumes, déjà. Mais la conclusion de cet opus annonce une suite un poil différente, en ce qui concerne Miyo du moins, aussi il y a de quoi attendre les deux derniers opus avec une certaine hâte.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News