Kushi Vol.4

La fille du vent

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 07 Febuary 2018

Toujours pris au piège dans le palais souterrain, Kushi et Tilik n'ont plus une minute à perdre ! Il leur faut sortir de là s'ils veulent avoir une chance de contrecarrer les plans de l'infâme Bold, qui est toujours aussi désireux de profiter de la modernisation pour s'enrichir sur le dos des autres et de la steppe. A l'heure où les fêtes du Naadam vont commencer, les deux enfants ne sont pas seuls dans leur lutte : la chamane Bayan, bien sûr, veille toujours sur eux, mais il y a également le vétérinaire Chen qui attend des nouvelles de son ami archéologue... Leurs forces unies pourront-elles empêcher les plans de Bold et le saccage de la steppe ?


Réponse dans un quatrième et dernier tome qui, sans être très surprenant dans ses rebondissements assez faciles, parvient à conserver tout notre intérêt jusqu'au bout. Il faut dire qu'en plus des planches de Golo Zhao qui restent souvent très belles (surtout pour certaines vues), du petit parfum d'aventure qui reste bien présent, et de la brève incursion réussie dans le Naadam, le scénario imaginé par Patrick Marty sait exploiter très honnêtement les différentes figures, leur caractère et leurs relations : Bayan qui veille à sa manière, Chen qui agit à son échelle pour empêcher les manoeuvres de Zev et de ses géologues, Tilik qui doit faire face à ses propres obsessions (comme les richesses qui sont sous son nez et qui symbolisent un peu les considérations du Nouveau Monde capitaliste) et montrer sa valeur à celle qu'il aime... et surtout Kushi, qui reste une jeune héroïne séduisante grâce à son fort caractère, ses convictions intactes, son côté insaisissable... elle n'est pas la fille du vent sans raison ! Mais surtout, le scénario a pour mérite de ne rien idéaliser au final : même si une lutte contre les dérives du Nouveau Monde (incarnées par Bold) est bouclée, nul ne peut empêcher totalement ce qui est appelé le "progrès"...


En quatre volumes, Kushi est une bien jolie lecture, plutôt bien menée et sublimée par les planches de Golo Zhao. La toute fin, un peu ouverte, nous donnerait presque envie de voir une suite...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News