Kurosagi - Livraison de cadavres Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 16 Febuary 2010


Comment transformer les objets du quotidien en phénomènes étranges et surnaturels ? Eiji Otsuka s'y était déjà essayé au cours des tomes précédents et voilà qu'il remet le couvert. Cette fois il s'intéresse aux défibrillateurs portables installés dans les rues du Japon, comme cela commence à se faire dans la plupart des pays du monde. Des défibrillateurs qui pourraient sauver la vie de personnes faisant une crise cardiaque ou de réveiller tout simplement les morts ! C'est sur cette base que l'entreprise Kurosagi va rencontrer un cycliste aux capacités proche de Karatsu. C'est l'occasion de voir les morts réaliser leur vengeance sans l'aide de l'équipe habituelle.
La suite de ce tome s'intéresse au passé de Numata,le sourcier du groupe. Plusieurs sourciers sont recrutés pour mettre fin à une vieille légende et découvrir la vérité sur un meurtre. Numata y retrouve son maître. On aura donc droit à plusieurs flashes-back qui nous ferons découvrir les motivations profondes du jeune sourcier.

Voilà donc deux histoires aux postulats assez simples, bien plus simples que dans les autres séries de l'auteur. La mise en scène de Yamazaki est toujours excellente. Les histoires se déroulent de manière assez linéaires, avec une certaines nonchalance. Mais la lecture est très agréable, le lecteur a sa dose de fantastique et en apprend un peu sur le passé des héros. Un bon tome.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Blacksheep

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News