King's Game Extreme Vol.4 - Actualité manga

King's Game Extreme Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 05 November 2014

Ils ne sont plus que onze à survivre encore au terrible jeu du roi, mais ils doivent affronter une épreuve redoutable qui va mettre leurs nerfs à vif et va les pousser dans leurs derniers retranchements… Contre toute attente certains font le choix de croire Nobuaki et de lui faire confiance...une alliance semble alors naître contre la détestable Natsuko...mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises.


Nous voilà déjà à l'avant-dernier tome de cette seconde partie de la saga « King's game » et l'étau se resserre peu à peu sur les derniers survivants.


Après le moment fort qui a clôt le volume précédent, la pression redescend quelque peu avec un dénouement inattendu qui aura tout de même pour effet de révéler le véritable visage de Natsuko… Jamais un personnage n'a été aussi détestable, à ce niveau les auteurs font très fort et naît véritablement chez le lecteur une profonde aversion, une profonde haine pour cette fille qu'on souhaite voir mourir plus que tout.


Et très rapidement le jeu reprend, avec un nouveau gage qui se révèle presque impossible à réaliser et qui va une nouvelle fois mettre à rude épreuve l'amitié des personnages : ils doivent parcourir près d'une centaine de kilomètres pour atteindre un point précis sans le moindre moyen de locomotion ; toutes les huit heures, le « joueur » le plus éloigné du point doit mourir...une course folle commence alors.


Outre le fait que le défi paraisse impossible (des lycéens qui doivent parcourir une centaine de kilomètres sans préparation en seulement quelques heures...bon courage), les auteurs éprouvent aussi la patience du lecteur : la naïveté de Nobuaki est ici poussée à l’extrême, beaucoup trop pour demeurer crédible (sa naïveté, mais également son endurance). Il ne cesse de faire des aller-retour pour aider les derniers à avancer...mais à aider tout le monde il faudra bien désigner un dernier, celui qui devra subir la sanction du roi… Et bien entendu Nobuaki continue de crier haut et fort qu'il ne laissera personne mourir.


Si les agissements de Nastuko font d'elle un personnage haïssable, il est malheureusement probable qu'il s'agisse de la réaction la plus crédible pour sauver sa vie, et à ce niveau celle du héros apparaît suicidaire voir stupide.


Nous voilà donc face à un titre qui nous fait réfléchir, quel comportement adopterions-nous même dans une situation identique ? Serions-nous du genre à tout faire pour aider les autres, deviendrions-nous des êtres atrocement égoïstes… ? Outre le simple fait de présenter un conte morbide, ce titre nous pousse à réfléchir sur nous même, et ce n'est pas rien.


Malgré tout, on trouve des excès trop extrêmes (d'où le titre) pour ne pas nous perdre par moment.


Un tome intéressant qui nous rapproche inexorablement de la fin qui surviendra dans le prochain tome...nous y sommes !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News