Kengan Ashura Vol.3 - Actualité manga

Kengan Ashura Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 21 July 2021

Tokita Ohma affronte Jun Sekibayashi, le champion du groupe Gandai. Le jeune combattant a beau avoir une fougue inégalable, son adversaire est un lutteur habitué à encaisser les coups. Aussi, même un Tokita hors de ses gonds ne parvient pas à l'ébranler. Contre un tel opposant, la tactique sera la meilleure arme du combattant.
Seulement, Tokita et Yamashita ne s'attendaient pas à de telles conséquences pour cet affrontement dont l'issue met le feu aux poudres d'une compétition à l'enjeu colossal. Et comme si ça ne suffisait pas, le pauvre salarié va se retrouver au cœur du tournoi, lâcher dans cette jungle avec son poulain.

Les deux premiers volumes de Kengan Ashura ont permis d'apprécier le potentiel de la série, mais on ne voyait pas encor de vrai fil rouge se tisser. Ce troisième volume tombe alors à point nommé et prouve que Yabako Sandrovich a des idées, son scénario permettant de conclure l'affrontement contre Sekibayashi avec un twist qui vient créer de fortes ambitions.

Toute la première partie du volume semble avoir cet objectif défini : Celui de lancer les vraies hostilités, prouvant que Kengan Ashura n'est pas un titre qui fera bêtement se succéder les combats. Les auteurs s'en donnent alors à cœur joie pour exploiter la hiérarchie de l'organisation Kengan et lancer un tournoi dont la récompense semble être l'ultime trésor, au vu de l'univers de l’œuvre. Et si la formule d'une telle compétition peut sembler simple, elle semble assez idéale étant donné le ton de la série, en plus de permettre de la structurer davantage.

L'heure est donc aux préparatifs, aussi bien pour Kazuo Yamashita et Tokita Ohma que pour tous leurs concurrents. Si ce volume est surtout centré sur les deux protagonistes, il se sert aussi d'eux pour amener d'autres challengers de taille dans ce tournoi, parfois avec un brin d'humour mais aussi avec le plus grand sérieux du monde, ce qui amènera un semblant de révélation dans ce tome concernant le modeste salarié... ou plutôt son entourage. Il y a un côté très poussif dans la démarche, mais celle-ci colle avec l'ambiance et l'univers de la série, sans compter que cela permet de créer diverses possibilités de développement pour les tomes futurs.

La volonté de bousculer le schéma routinier du manga se remarque jusque dans les dernières pages, exception faite du chapitre bonus un peu à part. Les enjeux ne seront pas importants que pour Yamashita mais aussi pour Tokita dont le background dramatique semble se dessiner davantage, chapitres après chapitres. Le scénariste joue ses premières cartes importante donc, sans oublier quelques moment d'action toujours aussi agréables sous la patte de Daromeon, pour redynamiser le titre. Kengan Ashura n'en devient que plus prometteur et passionnant, aussi il y a de quoi nourrir de fortes attentes à l'idée de la suite.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News