Juge Bao (le) Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 24 January 2011

Une dizaine de mois après le deuxième volume, le Juge Bao, figure emblématique de l'histoire de Chine, nous revient enfin en France avec le troisième volet de ses aventures aux éditions Fei.

Le célèbre Juge arrive dans la province de He Zhong, dirigée par le duc Zhao depuis la mort de son prédécesseur, et où le peuple connaît une terrible période de famine. Mais au sein de la province, tout le monde ne semble pas loger à la même enseigne, et tandis que le peuple souffre, d'autres semblent en profiter sur son dos...

C'est à une double enquête que doit ici faire face le Juge Bao, puisqu'il devra dévoiler la vérité sur les raisons de la famine, mais aussi sur une belle et mystérieuse femme entre la vie et la mort depuis qu'elle a été empoisonnée. Tandis que Bao est toujours bien aidé par ses trois acolytes, le fougueux Zhan Zhao, le téméraire Bao Xing, et Gongsun Ce dont on appréciera une mise en avant plus prononcée que dans les deux premiers tomes, le lecteur devine facilement que les deux affaires sont à rapprocher de près, et quels sont les ennemis qui se cachent derrière tout à ça.

Malgré tout, si le suspense n'est pas vraiment de mise, les évènements pour arriver jusqu'à la conclusion de l'enquête s'avèrent toujours aussi délicieux. De l'aide primordiale des principaux acolytes de Bao à l'intérêt des personnages secondaires (dont certains semblent destinés à réapparaître), en passant par les menaces planant au-dessus du Juge, qui n'a jamais été aussi proche du danger et de la mort, et la droiture et l'intransigeance de ce dernier dans son jugement (même s'il n'est heureusement pas dépourvu d'une certaine clémence qui le fait paraître encore plus juste), le tout captive sans mal, d'autant que les dessins de Nie Chongrui font à nouveau des merveilles: réalisme de visages assez figés que l'on croirait tirés de gravures, précisions de décors participant beaucoup à l'immersion dans le récit, retranscription convaincante du cadre de l'époque... La qualité est toujours au rendez-vous.

Au final, la lecture est toujours un plaisir et reste assez unique en son genre, et c'est avec intérêt que l'on attend désormais la suite, dont on espère qu'elle ne se fera pas autant attendre que ce troisième opus.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News