Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.10 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 01 Juin 2016

Aya Tsuji, l’esthéticienne, est une manieuse d’un Stand permettant à sa cible d’être entourée d’un charme permettant de séduire l’élu de son cœur. Yukako Yamagishi l’utilise pour conquérir Koichi… et le pouvoir fonctionne ! Le jeune homme serait-il sous le point de tomber sous le charme de Yukako ? Est que se passera-t-il si cette dernière oubli d’utiliser le rouge à lèvres du Stand Cendrillon ?

Le passage autour de Cendrillon est étonnant puisqu’à travers cette histoire de Stand anodine sur la forme, Hirohiko Araki choisit de mettre en avant le couple Koichi / Yukako, qu’on ne pensait peut-être pas voir développé après le combat qui a opposé les deux amoureux présents. Le récit est en tout cas efficace, présentant une idylle brillante de kitsch tant dans la niaiserie de la relation que dans la manière dont celle-ci tombe comme un cheveu sur la soupe.

Toutefois, ce n’est pas exactement ce genre d’histoire qu’on attendait après les précédents chapitres qui ont présenté la grande menace qui plane sur Morio en la personne de Kira Yoshikage. Et sans trop attendre, ce tome propose en grande partie une première confrontation entre l’assassin et certains héros qui, cherchant sa trace à partir d’indices, vont se frotter à un danger dont ils n’avaient pas idée.
Le combat contre Sheer Heart Attack s’éloigne alors des situations de Stand paisibles des débuts cette quatrième partie et renvoie plutôt aux grands combats de Stardust Crusaders. Par l’ingéniosité du combat et l’adrénaline qui ne retombe jamais, Araki livre ici une grande confrontation, utilisant chaque pouvoir et les environnements avec un véritable génie, se permettant même des rebondissements convenus dans la forme, mais qui paraissent bien joués étant donné la maîtrise que l’auteur a de son affrontement. Koichi est certes encore à l’honneur, mais c’est bien le retour de Jotaro que l’on apprécie puisque le mangaka parvient à le laisser en retrait par rapport aux héros de ce quatrième arc, tout en appuyant constamment la grande puissance de son Stand.

Reste qu’un être nous interpelle durant ce tome alors que c’est celui que nous voyons le moins : Kira Yoshikage. Ce dernier est difficilement compréhensible, un paradoxe étant donné qu’il se trouve géographiquement tout prêt de nos héros. On attend alors avec impatience de voir de quelle manière il sera mis en avant par la suite et comment Hirohiko Araki parviendra à rallonger la bataille pendant huit tomes encore, ce qui semble improbable étant donné la conclusion du volume présent…

Difficile de bouder son plaisir puisque ce tome dix réunit tous les éléments qui font de Jojo’s Bizarre Adventure l’un des plus grands shônen d’action. L’ambiance de Morio est toujours présente, portée par ses personnages hauts en couleur, le tout en développant une intrigue bien plus sombre à travers des combats intenses et toujours bourrés d’inventivité. Tonkam a beau nous gaver entre la suite de la parution et les rééditions des premières parties de la saga, on ne lasse toujours pas de Jojo.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News