Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.5 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 17 Juillet 2013

Après s’être débarrassés de Wheel of fortune, Jotaro et sa bande atteignent une ville du Pakistan ou règne une ambiance étrange. Sans le savoir, ils viennent de tomber dans le piège d’Enya, la mère de J. Geil, et son stand « Justice » !

Les affrontements de Stand se poursuivent sans se ressembler, et ceux de ce tome apportent une conclusion au grand passage autour de la vengeance de Polnareff. De manière prévisible, c’est donc la mère de J. Geil qui se présente comme l’ennemi à abattre à travers un combat indirect. La grande partie de ce tome 5 brille par l’ambiance régnant. Certes, nous retrouvons toujours ce côté décalé propre à Jojo, encore plus prononcé dans cette partie 3, mais le Stand Justice apporte une ambiance de mal à l’aise permettant à ce long combat de se distinguer. Et une fois n’est pas coutume, Polnareff est à l’honneur et s’apprête à subir bien des affronts. Au final, la partie autour de Justice n’est pas un réel combat mais d’avantage un jeu de traque dans cet hôtel lugubre. Les rares utilisations de Stand ont le mérite de s’ancrer dans cette bizarrerie qui caractérise cette partie et concernant l’issue de l’affrontement, il y a de quoi être amusé : Si simple qu’elle en deviendrait presque ridicule, cette conclusion n’est pas à prendre au premier degré !

L’affrontement qui suit n’est pas relaté en entier dans ce cinquième tome et tourne autour du Stand Lover. Vous l’avez compris, toutes les arcanes du tarot y passeront, ce qui crée d’ailleurs le paradoxe entre les Stand de cette partie 3 et ceux des arcs suivants dont les noms sont issus de groupes ou morceaux musicaux. Là aussi, pas de combat direct mais une chasse à la solution pour vaincre ce Stand redoutable. Nous retrouvons dans cette confrontation l’ambiance des débuts de cette partie, avant le long passage autour de J. Geil. Mais contrairement aux combats précédents, Jotaro est mis à mal et ne peut compter que sur ses compagnons pour s’en sortir, une très bonne chose tant ces derniers (à l’exception de Polnareff), se sont souvent trouvés en retrait comparé à notre héros. L’issue de cette joute de Stand n’aura lieu que dans le tome 6 mais fort heureusement, les éditions Tonkam ne le mettent à disposition en même temps que ce cinquième opus !

Avec ce tome 5 qui conclut le premier tiers de cette partie 3, un premier bilan s’impose. Stardust Crusaders a souvent consisté en une succession d’affrontements très linéaires de Stand où la seule originalité est les pouvoirs des personnages mêlés au déroulement atypique des combats ainsi qu’à un dessin détaillé où les proportions et designs des personnages pourront laisser le lecteur sceptique. Jojo’s Bizarre Adventure, c’est tout ça. Stardust Crusaders, grâce à son ambiance unique et ses ingrédients hors du commun, présente les grandes forces de la saga d’Hirohiko Araki, un récit où le fantastique côtoie le bizarre à chaque page. Ceux qui ont adoré le titre jusqu’ici ne seront pas déçus par la suite mais il est fort probable que les lecteurs qui n’apprécient encore la recette ne trouvent pas leur compte dans cette formidable saga, à moins de passer directement à Steel Ball Run qui s’avère très différent.

En définitive, nous avons un volume dans la digne lignée de cette partie 3 qui se démarque surtout grâce à l’ambiance du combat face à Justice. La vengeance de Polnareff a eu lieu, reste à voir de quelle nature seront les futurs manieurs de Stand !


Takato


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News