Jealousy Vol.4 - Actualité manga

Jealousy Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 27 October 2021

Tiraillé par sa jalousie, Asoda a déconné en faisant capoter les transactions boursières d'Uichi, si bien que ce dernier demande désormais des comptes à Akitora. Mais celui-ci choisit de pardonner à Asoda, qu'il sait très fidèle, et dont il choisit de tolérer l'erreur. La raison principale ? Eh bien, après tout, Asoda fait partie de la famille... et ces mots-là, Uichi les interprète très mal, tant ils semblent lui jeter à la figure que lui-même ne fait pas partie de cette famille, alors qu'il fait tout pour en faire partie et trouver sa place auprès de son amant. Uichi finit alors pas fuir, en trouvant refuge chez Matsumi, auprès de qui il espère trouve un peu de réconfort. Mais hélas, Matsumi, toujours rongé par son désir de briser Akitora, découvre en Uichi la cible idéale pour ça. Alors qu'un drame finit par toucher le patron du clan Ôyamato que Matsumi tâchait autant que possible de garder en vie, ce dernier, acculé, finit par passer à l'acte...

Après un début de tome assez tendu entre le tiraillement d'Asoda et la fuite d'Uichi, le drame concernant le chef des Ôyamato est un peu l'événement qui vient tout précipiter en vue de la dernière ligne droite de l'intrigue: Matsumi doit désormais agir au plus vite pour parvenir à ses fins, ce qui aboutit à des plans résolument incapables, où plus d'une personne risque de souffrir voire d'y laisser la vie... En tête, il y a évidemment tout ce qui arrive ici à Uichi, avec des moments de sexe particulièrement sombres et durs, et d'autant plus cruels pour lui qui semblait déjà en partie brisé par son altercation avec Akitora, l'homme qu'il aime tant. Et pourtant, dans une dernière partie de tome à nouveau dure pour lui, le jeune homme, bien que meurtri par ses errances et par ses sentiments de n'avoir sa place nulle part et de n'être qu'une gêne, montrera encore sa gentillesse en s'inquiétant pour les personnes comptant pour lui, quitte à malheureusement subir un injuste contrecoup. Difficile de ne pas avoir de la peine pour Uichi au fil de ce volume...

Mais Uichi n'est pas le seul personnage en avant dans ce volume, bien sûr. On pense à Asoda, encore tiraillé par ce qu'il a fait, par sa jalousie sentimentale peut-être mal placée, et qui décide alors de faire ses choix vis-à-vis notamment d'Uichi, l'homme à qu'il il a fait du mal précédemment et qu'il peine donc pourtant à apprécier. Mais il y a aussi Matsumi lui-même, l'homme allant désormais loin dans son désir de briser Akitora... mais d'où vient ce désir exactement ? Pourquoi a-t-il une telle haine envers notre héros ? Scarlet Beriko n'a pas besoin d'en dire trop pour nous laisser comprendre que, là aussi, tout est affaire de jalousie...

On notera éventuellement quelques légères baisses de régime sur certaines pages où les designs sont un peu plus relâchés, mais dans l'ensemble la dessinatrice livre des planches toujours aussi séduisantes, avec de fortes envolées, des cases plutôt épurées ou au contraire des moments plus sombres selon les situations. Mais surtout, l'ensemble accompagne bien un récit qui va vraiment crescendo au fil des pages, avant un cinquième volume qui conclura l'oeuvre. Jealousy s'est effectivement achevé au Japon en août de cette année, le prochain tome sera le dernier, et on espère qu'il sera à la hauteur, tant la série aura su gagner en puissance au fil des volumes.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News