Jealousy Vol.3 - Actualité manga

Jealousy Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 12 January 2021

Il a beau se comporter souvent comme un électron libre ou comme un "gamin" difficile à cerner, Rogi semble désormais décidé à rejoindre le clan Hanamura, pour mieux consolider sa place auprès de son amant Akitora, et ce dernier lui a même accordé son aval pour qu'il entreprenne certaines affaires... Voici donc Rogi qui s'improvise boursicoteur, et non sans talent, le jeune homme sachant analyser les courants à venir. Il en est persuadé: entre ses connaissances et l'intuition d'Akitora, l'avenir au sien du clan s'ouvre à eux... à moins que certains inconvénients ne viennent s'en mêler. Côté personnel, Akitora doit bientôt aller faire face au grand patron, son propre père, qu'il semble tant haïr. Côté professionnel, il lui faudra également avoir un entretien avec Matsumi du clan Yayoi au sujet des lingots, mais ce dernier est peut-être encore plus rusé qu'il n'en a l'air pour parvenir à ses fins. Enfin, Rogi ne sait pas encore qu'il s'est attiré les foudres d'Asoda: le loyal sbire d'Akitora a effectivement beaucoup de mal à accepter la manière dont son "ami d'enfance" s'apprête à rentrer dans le clan en brûlant les étapes, tout comme il peine à concevoir la familiarité qu'il montre envers le patron...

Vous l'aurez peut-être déjà compris en lisant ces quelques lignes: cette fois-ci, Scarlet Beriko se décide à faire bouger un peu plus ses pions côté mafieux pour un résultat assez riche sur différents points puisque tandis que Rogi se lance dans ses manigances censées rapporter de l'argent, les conflits internes concernant le clan se précisent: d'un côté les trouvailles d'Akitora avec le grand patron donne lieu à une confrontation de de valeurs père/fils, avant que plus tard notre héros n'affirme plus encore ses velléités envers le paternel, dont il semble attendre avec impatience la chute. Et d'un autre côté, Matsumi semble commencer à se montrer tel qu'il est, que ce soit face à Asoda ou à Rogi, laissant entrevoir un certain danger ainsi qu'une part d'ambition. Mais sans doute retiendra-t-on plus encore le cas de celui s'affichant sur la jaquette, Asoda...

Car au fil de ce troisième opus, Asoda est peut-être le personnage qui se voit le plus abordé par Beriko, que ce soit à travers sa loyauté envers Akitora (même si on finit par lui faire remarquer que son employeur est, avant tout, le grand patron...), ou via son rapport compliqué avec Rogi, un homme bien différent de lui et avec qui a a pourtant eu un lien à part quand tous deux étaient plus jeunes. On dit souvent qu'il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine, et c'est une chose qui semble assez bien correspondre à Asoda, cet homme nous montrant encore une autre forme de "jalousie" dans la série, tout en laissant à certaines reprises entrevoir son fond intérieur, ses quelques tourments, ses contradictions, ou même son sentiment de détestation envers lui-même.

A tout ceci, on peut également ajouter d'autres petits focus: l'impression de dépendance entre Akitora et Rogi, le questionnement de Masami sur sa relation de couple et sur la façon dont elle considère Rogi... Et le tout reste non seulement servi par un dessin fin et un découpage parfois brillant, mais aussi ponctué de diverses petites notes d'humour presque idiotes et qui se marient étonnamment bien au reste (cette baston de regards avec un corbeau...).

Scarlet Beriko mène ici très bien les différentes facettes de son histoire afin de nous offrir un récit mafieux toujours aussi séduisant et intrigant. De quoi donner envie de vite découvrir le tome 4, qui est sorti au Japon début novembre 2020.
    

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News