Jardin Secret Vol.5 - Actualité manga

Jardin Secret Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 14 August 2020

Depuis qu'ils forment un couple, Ran et Akira avancent dans leur relation petit à petit, sans se presser ni se brusquer, et en faisant toujours aussi attention l'un à l'autre... et au bout du compte, la petite fête de Noël fut l'occasion idéale pour que le jeune garçon embrasse notre héroïne sur la joue ! Un petite geste presque anodin mais leur faisant encore franchir une nouvelle étape... mais tout ne risque-t-il pas de déraper une fois les deux adolescents arrivés à la maison de la jeune fille ? En effet, le père de Ran est rentré pour faire une surprise à sa famille, et il ne voit pas d'un bon oeil que sa fille fréquente un garçon ! Pourquoi donc ? Que veut-il dire quand il dit craindre qu'il n'arrive encore quelque chose à sa fille à cause d'un garçon ? Face à la sincérité d'Akira dans ses sentiments, la mère de Ran choisit alors de lui raconter quelque chose que, tôt ou tard, il aurait de toute façon sûrement appris...

C'est alors sur un chapitre assez fort et intéressant que s'ouvre le 5e volume de Jardin Secret, puisqu'il concerne le passé de notre héroïne. Un passé pas toujours totalement heureux... On découvre un peu plus Ran quand elle était enfant, le caractère qu'elle avait, la gentillesse qu'elle montrait chez elle ainsi qu'à l'école en n'hésitant pas à aider les autres... Mais tout ceci ne fut malheureusement pas toujours bénéfique pour elle, entre son incapacité à dire ce qu'elle ressentait vraiment chez elle, et la manière dont des camarades de classe se sont mis à la considérer face à son apparente perfection, sans forcément réellement la prendre en compte elle-même pour ce qu'elle est vraiment. Problèmes liés à l'image que l'on renvoie, difficulté de rapports humains où des choses comme la jalousie et les complexes peuvent vite apparaître, complexité pour savoir comment se comporter ou communiquer... Ammitsu aborde succinctement mais efficacement son récit pour le bien de son récit, et à l'arrivée on a bien le sentiment de mieux cerner Ran et les raisons de certaines facettes de sa personnalité, tout comme on entrevoit encore très bien la sincérité d'Akira ou, tout simplement, l'amour pour leur fille de parents naturellement inquiets. Un joli début de tome, dont la suite directe est aussi une suite logique: nul doute qu'à l'occasion du Nouvel An, Akira a dû réfléchir à ce que les parents de Ran lui ont dit sur ses envies qu'elle a toujours enfouies en elle, si bien qu'il lui dit qu'elle peut bien être un peu plus égoïste avec lui, et qu'il se fera un plaisir de céder à ses caprices ! Encore un beau moyen de voir toute l'attention de cet attachant garçon.

Cependant, dans ce volume, le trouble vient assez vite se glisser en Ran avec l'arrivée d'un nouveau personnage, d'une nouvelle élève dans sa classe: Nanami, qui connaît Akira depuis déjà longtemps. Petite blonde aussi extravertie et enjouée que maladroite, cette nouvelle venue sympathise très vite avec Ran, et se fait très facilement attachante. Mais en l'observant, Ran ne peut que constater non seulement la complicité qu'il peut y avoir entre elle et Akira puisqu'ils se connaissent depuis longtemps, mais aussi certains visages qui ne laissent pas de doute quant aux sentiments que la blondinette cache sans doute au fond d'elle... Rivale amoureuse sans vraiment l'être, Nanami apporte déjà beaucoup. Une certaine fraîcheur, tout d'abord, de par son caractère avenant. Mais au-delà de ça, on voit déjà bien d'autres choses en elle: des sentiments qu'elle camoufle pour ne pas s'immiscer entre Akira et Ran, de l'attention envers notre héroïne pour qui elle s'est déjà prise d'amitié, un côté avenant cachant aussi d'autres choses comme un désir de ne pas gêner les autres... mais au fin fond d'elle, que peut-elle bien ressentir ? Quelque part, et même si les personnalités apparentes des deux jeunes filles sont bien différentes, Nanami nous rappelle un peu Ran dans sa manière de ne jamais se montrer égoïste et de ne pas faire de caprices. Quant à Ran, à force de voir Nanami et Akira si bien s'entendre, et même si elle a pleinement confiance en ces deux-là, elle ne peut s'empêcher de ressentir comme une mélancolie en elle... Alors en tirant de sleçons de ce qu'Akira lui a dit pendant le Nouvel An, osera-t-elle enfin faire un petit caprice envers celui qu'elle aime ?

C'est alors sur les prémisses d'un petit événement espéré que se referme ce volume, et en attendant d'en voir la chute, Ammitsu livre ici un très joli tome, qui aborde de très belle manière les personnages, leur petit background et leurs relations. Les éléments symboliques floraux sont ici beaucoup moins en vue, mais restent évoqué de temps à autre en filigranes, et leur absence au premier plan n'empêche pas de savourer la lecture.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News