High School D×D Vol.9 - Actualité manga

High School D×D Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 27 December 2017

Le traité entre les anges, les démons et les anges déchus vient à peine d'être signé, permettant ainsi une certaine entente fragile entre les trois factions... Mais celle-ci est déjà mise à mal par l'arrivée de la brigade Khaos, une organisation totalement mystérieuse qui peut compter sur le soutien de Vali, ce dernier ayant trahi Azazel, le général des anges déchus ! Issei a pu sortir vivant in extremis de sa confrontation avec Vali, mais cette altercation n'a fait que mettre en place Khaos, brigade qui pourrait chambouler l'équilibre précaire qui vient de s'installer... L'objectif de nos héros est donc simple : il leur faut devenir plus forts, et cela passe d'abord par les préparatifs du futur rating game... qui risquent de réserver quelques surprises !


Et la première surprise arrive dès les premières pages pour Issei et ses compagnons, qui se retrouvent avec un nouveau consultant au club d'occultisme... qui n'est autre qu'Azazel en personne ! A ses côtés, Issei va devoir se préparer à un entraînement très rigoureux afin de mieux maîtriser sa relique et devenir plus fort, un entraînement où il devra se confronter à un partenaire plutôt... original, en la personne de Tannin, un imposant dragon qui lui fera volontiers frôler la mort. L'aspect entraînement du tome est assez mal équilibré : côté action ça reste très limité, et on regrette que le mangaka Hiroji Mishima ne soit pas parvenu à offrir un design réellement dense, impressionnant et imposant à Tannin. Egalement, l'arrivée d'Azazel auprès de nos héros repose sur des choses très faciles... En revanche, ce dernier amène bel et bien de nouveaux éléments prometteurs, en précisant certaines choses liées aux capacités d'Issei, en accentuant la possibilité que notre héros devienne un balance breaker, ou en évoquant les dangers de la quête du pouvoir maudit Juggernaut Drive que recherche le dragon blanc... Mais en dehors de ça, l'arrivée d'Azazel est aussi un bon moyen d'entretenir les notes coquines ! En tant que véritable amateur de femmes, le chef des anges déchus pourrait avoir des choses à apprendre à Issei pour la confection de son futur harem, pour un résultat qui reste joyeusement débile.


Le deuxième aspect intéressant du volume vient de la découverte un peu plus forte du clan Gremory en vue du rating game. En voyage dans la résidence du clan, Issei (et le lecteur par la même occasion) peut enfin découvrir, entre autres, la mère de Rias, une femme qui impose d'emblée un certain charme, mais que l'on regrette un peu de ne pas voir un petit peu plus développée dans l'immédiat. Ce passage permet aussi de bien reposer certains détails en vue du futur tournoi, à commencer par les noms des 6 familles.


Enfin, l'un des autres enjeux du volume est d'amener un approfondissement sur la demoiselle qui reste à ce jour la moins approfondie parmi les alliés d'Issei : Koneko. A quelques reprises, on constate que la jeune fille ne semble pas dans son état normal : elle semble ailleurs, ne réagit même plus aux frasques d'Issei... Les raisons, on finit par les découvrir dans les dernières pages du tome, avec enfin des révélations sur le passé et la condition de Koneko. Ces informations en elles-mêmes sont clairement intéressantes, car elles montrent une facette plus touchante de Koneko, qui doute d'elle, s'interroge sur sa raison d'être et souhaite devenir plus forte. Elle a, au fond d'elle-même, encore du mal à accepter sa vraie nature, ce qui fait écho au développement d'Akeno qui a eu lieu dans le tome précédent. Par contre, il est vraiment dommage que tout ceci soit si brièvement, évoqué et pas très bien amené. Les quelques moments où Issei s'interroge sur l'état de Koneko dans le tome, sont beaucoup trop succincts pour vraiment accentuer le mystère et l'attente du lecteur, et à l'arrivée les révélations sont rapides.


Il reste donc toujours un problème d'équilibre, mais il y a dans ce volume pas mal d'éléments qui accentuent l'intérêt avant le tournoi. De nouveaux éléments, des enjeux plus forts... Le récit redécolle un peu, et on espère vivement que ça durera.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News