Hi Score Girl Vol.2 - Actualité manga

Hi Score Girl Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 05 September 2019

En 1992, quelques temps ont passé depuis le départ d'Ono. Bien que sa rivale lui manque, Haruo a pallié cette absence par les différentes versions de Street Fighter II, auxquelles il s'adonne avec passion, portant toujours aussi peu d'intérêt au reste !
Seul dans sa bulle, Haruo suscite pourtant l'intérêt de Koharu, une jolie camarade de classe qui ne vit que d'une routine ennuyeuse. Pour la jeune fille, la passion débordante du gamer a su faire vibrer son cœur... mais le concerné ne semble pas le remarquer.

Hi-Score Girl aurait très bien pu s'arrêter avec le départ d'Ono, mais Rensuke Oshikiri avait visiblement des choses à raconter... et surtout une passion à démontrer ! Ainsi, il se ressent surtout un amour débordant pour Street Fighter II dans ce nouvel opus. Là où le précédent parvenait à être varié dans les jeux montrés, le jeu de Versus Fight phare de Capcom nous est présenté sous tous les angles, à travers la passion sans limite de Haruo qui pourrait presque nous conquérir nous aussi ! Une nouvelle fois, Hi-Score Girl met habilement en relief le monde de l'arcade, et la sincérité du mangaka nous touche une nouvelle fois.

Évidemment, le titre serait assez banal si un fil rouge ne venait pas donner du fond aux innombrables parties de Haruo. Le jeune garçon a grandi et a su capter l'intérêt d'une autre fille, la petite Koharu ! On remarque alors que Rensuke Oshikiri adapte très bien les codes de la comédie romantique à son titre, puisque le protagoniste semble être en train de multiplier les conquête. Après Ono, voilà donc Koharu, une demoiselle fort attachante et très différente de la fille de bonne famille qui a quitté le pays au tome précédent. Un schéma de comédie sentimentale qui peut sembler répétitif mais qui reste toujours aussi appréciable dans ses détournements. Car le désintérêt de Haruo amène toujours des gags efficaces, et l'auteur arrive très bien à utiliser cette situation pour créer une amourette à sens unique touchante à chaque chapitre. Car l'ombre d'Ono n'est jamais très loin, apportant quelques touches de drame au récit. Et à ce sujet, on regrettera une couverture qui spoile allègrement la conclusion du volume, une fin qui plante de fortes attentes pour le troisième tome !

La formule de Hi-Score Girl ne change donc pas, mais elle demeure particulièrement efficace. Rensuke Oshikiri fait sien des codes du genre en apportant de la fraîcheur avec la frénésie du héros pour l'arcade et Street Fighter II, ce qui donne une sacrée couleur au titre qui constitue toujours une lecteur savoureuse.
Comédie romantique sur fond de rétrogaming, la série confirme ainsi toutes ses qualités. Le risque, à terme, est un manque de renouveau, aussi on attend de voir ce que l'auteur pourra tirer des événements liés à la conclusion de ce volume.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News