Hayate the combat butler Vol.49

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 05 December 2019

L'heure de la confrontation finale entre Nagi et Hisui pour l'héritage de Mikado Sanzen'in est lancée ! Le vieil homme a dévoilé la nature de la dernière épreuve, consistant à retrouver une clé (appelez-là la clé de Roto !) perd... hum, cachée depuis depuis un long moment par une certaine personne. Nagi, Hayate et leurs camarades (qui n'ont parfois rien d'autre à faire) vont se lancer dans cette dernière quête, mais feront-ils le poids face à Hisui et à sa sbire ?

S'il y a encore et toujours, bien sûr, un certain nombre de petits gags déconnectés de l'histoire principale (ici autour de Fumi ou des malheurs de l'adorable Izumi, entre autres), la dernière épreuve est bel et bien démarrée et fait office de véritable fil conducteur du tome et sans doute des derniers opus de la série, pour un résultat où Kenjirô Hata enchaîne les petites avancées, souvent ponctuées d'humour mais aussi de choses un petit peu plus sérieuses. Ainsi, par exemple, s'amuse-t-on de la situation dans laquelle se retrouve Klaus (qu'on est plutôt content de revoir un peu), ou de la manière dont plusieurs filles de la série s'implique plus ou moins, et plus ou moins volontairement, dans l'affaire, le mangaka sachant alors exploiter assez bien une assez vaste partie de son casting.

Néanmoins, au-delà de l'humour, ce sont vraiment les avancées en elles-mêmes qui piquent de plus en plus la curiosité. Cela commence par la découverte rapidement de l'identité de celle qui a autrefois volé la clé pour la cacher, pour aboutir sur certaines petites découvertes et certains enjeux grandissants. Ainsi, alors que comme on pouvait s'y attendre une part de l'intrigue risque de trouver sa conclusion au coeur du château du jardin royal, le procédé à base de sentiments négatifs pour accéder à ce lieu atypique risque bien de pousser Hayate à faire certains choix cruciaux, qui pourraient également faire basculer la part sentimentale de l'oeuvre... Affaire à suivre !

En somme, on a droit à un tome plutôt bien équilibré, et accentuant peu à peu ses enjeux autour de l'héritage et des sentiments des personnages en vue de la dernière ligne droite. Et au vu des toutes dernières pages et de la bande-annonce du prochain volume, Hayate the combat butler pourrait bien atteindre la barre des 50 tomes en apportant des événements importants.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News