Grendel Vol.3 - Actualité manga

Grendel Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 12 Febuary 2019

Malgré les mises en garde d'Orlaya, Grendel a choisi de faire boire un peu de son sang à Camélia inanimée, pour qu'elle puisse survivre au combat qu'elle vient de mener. La chevalière se réveille donc intacte... ou presque, car elle sent bien que quelque chose s'est transformé en elle. Elle ne tarde pas à en avoir la confirmation face à de nouveaux ennemis: en les affrontant, elle ne ressent plus leur douleur, et ne verse plus de larmes. Elle s'en réjouit d'abord: sa malédiction semble enfin finie ! Mais est-ce vraiment pour le meilleur: via quelques planches plus brutales que jamais, où les décapitations et le sang sont présents, on découvre une Camélia métamorphosée, en même temps que Grendel, et avec un certain effroi. Malgré sa malédiction, auparavant Camélia avait pour qualité de comprendre les souffrances d'autrui, mais ça ne semble plus être le cas. Grendel a-t-il bien fait ? Pendant ce temps, au royaume de la tour, la princesse Solange finit peut à peu par dévoiler ses réelles intentions, et le voyage de Grendel et Camélia vers le jardin du roi prend une tout autre tournure...

En seulement trois volumes, on craignait un peu que Grendel propose une conclusion rushée voire inaboutie, mais dans l'ensemble Mako Oikawa s'en sort vraiment bien grâce à son bon travail sur la relation entre ses deux héros et à certains révélations. Ainsi, même si par certains aspects l'évolution de l'intrigue peut sembler rapide (dès lors que Solange débarque devant nos héros), et malgré une légère sous-exploitation d'Uburi et de ses désirs, il y a de quoi être particulièrement satisfait par le soin que la mangaka accorde à l'évolution de la relation entre la chevalière et l'enfant-dragon, qui finissent tous les deux par montre une autre facette, par changer en étant portés par l'amitié qui semble être née entre eux deux. Le tout dans un cadre rendu prenant par les ultimes révélation qu'apporte Solange quant au but réel du voyage de le jardin du roi ! Finalement voués à être les jouets d'un conflit plus grand, Grendel et Camélia s'en sortiront-ils indemnes ? Que trouveront-ils au bout du chemin ? Tout en laissant une certaine ouverture dans son histoire et son univers, l'autrice répond bel et bien à cette dernière question et marque joliment ce qui n'est finalement que le début, la consolidation du voyage de nos héros.

Au-delà des quelques élans de violence déjà évoqués, le dessin reste très plaisant pour le désir d'offrir des designs recherchés et travaillés, en tête desquels celui de Grendel quelle que soit sa forme ainsi que les décors. Les moments plus animés restent toujours un peu fouillis car la mangaka n'y distingue pas toujours parfaitement personnages et décors, mais l'ensemble possède jusqu'au bout une réelle richesse.

Au final, Grendel parvient à offrir un bon récit tout au long de ses trois volumes, celui-ci devant beaucoup à ses deux personnages principaux, à leur statut assez unique et à leur évolution.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News