Goodbye Dragon Life Vol.3 - Actualité manga

Goodbye Dragon Life Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 01 March 2021

Au sein de la forêt des elfes sylvains d'Ente, la bataille contre les quatre démons se poursuit, et nos héros sont bientôt contraints de se séparer pour enrayer au plus vite la quadruple menace avant d'espérer pouvoir refermer le portail démoniaque. Ainsi, le temps d'environ ses 130 premières pages, ce troisième volume de Goodbye Dragon Life poursuit et achève cette bataille jouant, de manière très classique, sur plusieurs affrontements quasiment parallèles.

Le focus le plus réussi reste peut-être celui qui, une nouvelle fois, s'intéresse de près à Serina. La jeune lamia est restée en arrière et, épaulée par Gio et Fio, tâche d'affronter Geren. Cependant, sera-t-elle à la hauteur ? Dran lui a confié un cristal devant rendre sa magie plus efficace, certes mais cela sera-t-il suffisant ? On suit avec intérêt les instants de faiblesse de Serina, tout autant que son désir de bien faire et de retrouver force et courage en pensant à nos héros, pour un résultat assez sympathique. L'affrontement de Christine contre Georud apporte, lui, quelques données assez intéressantes sur le statut de surhumaine accordé à l'épéiste, celle-ci ayant de quoi prouver à sa prof Olivier que sa rencontre avec ses nouveaux compagnons lui a déjà beaucoup apporté. Quant au duel de Diadra contre Rafflasia, il se fait ici assez anecdotique car quasiment pas mis en scène, même si son issue est intéressante sur le papier, de par la technique employée par Diadra pour vaincre son adversaire "de l'intérieur". Mais le combat-clé reste évidemment celui que Dran doit aller mener contre Georg, le leader des démons, quitte à le suivre de son plein gré jusque dans le monde des démons. Etonnamment, il y a une part de noblesse dans ce duel, de par le comportement de chacun des deux personnages, le fait que Georg reconnaisse le dragon en notre héros, et le passé commun qui se révèle rapidement entre ces deux-là. Néanmoins, c'est bien dans un véritable duel de puissance que se règleront les choses.

Il y a une chose à regretter dans cette succession de combats: en proposant la suite voire l'ensemble de certains affrontements en seulement 130 pages environ, le mangaka Kurono va vraiment vite, et peine alors parfois à faire ressortir toute l'intensité de ce qui se joue, voire certains enjeux eux-même. Ainsi, par exemple, le risque de devoir refermer le portail avant que Dran ne revienne du monde des démons est un enjeu qui aurait pu amener du suspense mais qui est totalement survolé. Et tout simplement, les combats en eux-même, malgré un rendu assez intense, ne font alors que survoler les différents petites développements évoqués plus haut.

Malgré tout, l'ensemble est très honnête, et on n'a jamais le temps de s'ennuyer, c'est déjà ça. Quant au dernier tiers du tome, après avoir offert une petite "pause" plutôt sympathique en évoquant notamment la légende du héros, elle prépare déjà une nouvelle menace où Dran risque d'avoir fort à faire: son ancienne vie le rattrape une nouvelle fois avec le retour d'une mystérieuse ancienne ennemie, et cela n'augure déjà rien de bon pour le village qui semble en proie à une inquiétante influence...

Il aura fallu attendre un peu plus d'un an pour que Goodbye Dragon Life revienne enfin en librairies, chose forcément un peu frustrante puisque le volume 2 nous laissait au beau milieu d'un arc qui gagnait en intensité. Mais c'est avec facilité que l'on replonge dans l'oeuvre, à la découverte d'un récit parfois trop rapide dans certains développements, mais toujours suffisamment prenant.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News