Goblin Slayer Vol.10 - Actualité manga

Goblin Slayer Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 26 Febuary 2021

Non sans une blessure de l'Archère Elfe, le groupe du Crève-Gobelins a pu libérer sa cible, la jeune noble Guerrière. mais elle a beau être encore en vie, celle-ci vivra forcément, désormais, avec de profondes blessures en elle. Celle qui n'en pouvait plus de se contenter de porter de jolies robes et qui a fui sa famille pour devenir aventurière, en a payé le prix fort: son corps a été souillé par les immondes gobelins, ses compagnons d'aventure ont été massacrés et elle risque de s'en sentir coupable... Son rêve d'aventurière ne semble déjà plus être qu'un rêve brisé. Et pourtant, quelque part en elle, bout le désir de vengeance, de faire payer aux sordides créatures ce qu'elles ont fait... et cela tombe bien, puisque le Crève-Gobelins n'est certainement pas du genre à laisser envie le moindre gobelin ! La jeune noble pourra donc peut-être obtenir sa revanche en suivant le groupe, bien décidé à s'infiltrer dans le repaire gobelin à proximité, une ancienne forteresse naine...

Poursuivant l'adaptation du 5e volume du light novel, ce tome aurait pu efficacement jouer sur les quelques originalités de la situation, essentiellement autour de l'infiltration que nos héros doivent faire, mais en réalité il n'en est pas grand chose: Kousuke Kurose va vraiment vite dans son adaptation sur cet aspect en particulier. Il ne l'oublie pas, mais il la met assez peu en évidence et n'exploite qu'en surface la chose et sa petite part tactique, pour mieux revenir assez vite sur du classique massacre de gobelins avec les petites coopérations habituelles au sein du groupe.

Cependant, il y a tout de même des éléments efficaces dans cet opus, notamment pour la nature de son ennemi principal, un type d'antagoniste que le Crève-gobelins n'avait encore jamais rencontré. Mais on retiendra surtout le traitement assez honnête effectué sur la jeune noble, quand bien même là aussi c'est un peu plus expéditif et moins prégnant que dans le roman. La jeune fille s'avère suffisamment intéressante, de par les horreurs qu'elle a traversées et son désir de vengeance qui en découle, désir de vengeance qui n'est pas sans rappeler un peu celui du Crève-gobelins, quelque part. On a là une demoiselle qui a vu sa fierté voler en éclats, une fille brisée à tel point qu'elle restera d'abord froide et mutique envers ses sauveurs, mais qui pourrait bien, sous l'impulsion de ces derniers, finir par se relever.

L'adaptation manga de Goblin Slayer reste alors assez honnête dans l'ensemble, mais elle pêche par certains manques qu'une adaptation visuelle de ce type auraient pourtant pu combler. Le prochain tome achèvera l'adaptation du 5e roman, et après cela on aura donc de l'inédit en France puisque, à ce jour, Kurokawa n'a toujours pas donné de nouvelles de la publication du 6e roman. Rappelons que le 5e roman est sorti il y a quasiment un an...
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News