Goblin Slayer - Year One Vol.5 - Actualité manga

Goblin Slayer - Year One Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 18 November 2020

De fil en aiguille, le jeune Crève-Gobelins est devenu une sorte d'assistant pour l'Archimage, superbe et excentrique femme vivant seule en marge de la ville dans un moulin à eau. Bien sûr, cette sorte d'alliance est à l'avantage des deux êtres: la jeune femme compte sur l'aventurier pour l'accompagner en mission et la protéger pendant qu'elle fait ses recherches, tandis que notre héros pourrait apprendre certaines choses d'elle. Et c'est ainsi que tous deux, en vue de faire une enquête détaillée sur les gobelins, sont parti se frotter à quelques-uns d'entre eux dans des ruines... Ce qui donne lieu à un début de tome bien orienté action ! De ce côté-là, le mangaka Kento Sakaeda assure assez bien le spectacle (mieux que son compère Kousuke Kurose sur le manga principal, à vrai dire), avec plus de densité et de fluidité dans le trait, ainsi qu'une part de gore encore plus prononcée, d'autant plus quand l'archimage pratique ses petites dissections qui ont éventuellement de quoi soulever les coeurs. Par ailleurs, la pointe d'excentricité de cette dernière se confirme, au vu de la personnalité assez (voire très) détachée ou déstabilisante qu'elle montre même dans certaines situations critiques. Néanmoins, il est très vite sûr que notre héros a à apprendre d'elle, les recherches et remarques de cette le poussant à s'interroger lui-même sur différents points concernant ses pires ennemis: leur anatomie, les différences entre les différentes "sous-espèces" (gobelins, hobgobelins, etc)... Simplement, notre héros commence à mieux réaliser que pour s'améliorer, il ne suffit pas de dégommer ces créatures à la chaîne, mais qu'il lui faut également les analyser, comprendre leur fonctionnement, engranger des connaissances sur eux, voire penser comme eux... un aspect qui, dès lors, pourrait rendre la suite de ce spin-off encore plus stimulante.

Ainsi, toute une part du volume se consacre à cet aspect... mais cela ne signifie pas pour autant que les auteurs oublient leurs autres personnages ! Notamment, Kagyu et Sakaeda font le choix de revenir sur le jeune aventurier qui avait perdu sa compagne d'aventure face au dévoreur de rochers, et le présente ici après avoir effectué un certain travail sur lui-même, tandis qu'il tâche de se relancer en épaulant une autre équipe d'aventuriers débutants le temps d'une mission. Le personnage étant somme toute très secondaire pour l'instant, ces environ 70 pages pourraient sembler inutiles, mais la durée ni trop longue ni trop courte de ce passage fait qu'on le suit sans déplaisir, et puis il est agréable de voir que ce petit univers ne tourne pas uniquement autour du Crève-Gobelins et qu'il "vit" un peu à travers d'autres aventuriers. A part ça, les visages récurrents ne sont pas oubliés, entre les attentes de la Vachère et ses élans de crainte/jalousie, la naissance des sentiments de la réceptionniste de la guilde sous l'oeil amusé de sa collègue, ou les prémisses de la collaboration entre le Lancier et la Sorcière.

Bref, il y a pas mal de bonnes petites choses à noter dans ce cinquième opus assez intéressant, qui confirme que cette préquelle a plus d'un intérêt dans ce qu'elle a à nous dévoiler du parcours du Crève-Gobelins et de différents autres personnages.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.25 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News