Globule - Une vie de Jeune lapin - Actualité manga

Globule - Une vie de Jeune lapin

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 08 March 2019

Quatre ans après le one-shot Globule - Une vie de lapin, les éditions Soleil Manga nous proposent de retrouver dans leur collection Pets (décidément, on ne se fera jamais à ce nom) un nouveau volet des péripéties de la lapine de l'auteur Mamemoyoshi. Plus précisément, Globule - Une vie de jeune lapin est, comme son nom l'indique, un préquel dans lequel le mangaka revient sur ses premiers moments de vie avec sa boule de poils. Si vous n'avez pas encore lu le précédent ouvrage, Globule - Une vie de lapin, il n'est donc aucunement dérangeant de commencer avec ce préquel.

Au Japon, ce deuxième one-shot est sorti environ 5 ans après le premier, en octobre 2017, après avoir vu ses chapitres être prépubliés dans le magazine Flowers des éditions Shôgakukan, une excellent magazine de shôjo mature dont les oeuvres sont trop rares en France.

Pour ce nouveau volet, Mamemoyashi ne change aucunement sa recette, avec différents chapitres thématiques qui sont quasiment entièrement composés de 4-koma, ces strips en 4 cases souvent humoristiques et typiquement japonais, un format qui rend la lecture très facile à lire en plusieurs fois, à petites doses... si tant est que l'on ne se laisse pas emballer par les petites péripéties de la jeune lapine et de son maître, auquel cas la lecture peut très vite défiler !

En effet, malgré son format, l'ouvrage, plus que dans le précédent one-shot, parvient à offrir un certain fil rouge, tout simplement consacré à l'arrivée de Globule dans la vie du mangaka, puisque c'est ce dont il s'agit. Une fois la lapine arrivée chez Mamemoyashi, tous deux vont devoir apprendre à se connaître, car un lapin n'est pas un bête animal de compagnie (aucun animal n'en est) et notre jeune héroïne à poils possède son propre caractère, ses propres sentiments et ses propres appréhensions. Son acclimatation chez l'auteur va donc passer par plusieurs étapes. La rencontre, la façon dont cette lapine toute jeune et ce maître ne connaissant alors rien aux lapins vont devoir faire connaissance et s'apprivoiser, la découverte par Globule de l'appartement de Mamemoyoshi qui lui apparaît forcément vaste et où elle devra se faire à beaucoup de choses (comme la cage, ou des endroits où elle adore se détendre), l'apprentissage d'une vie en "colocation" où chacun devra bien s'habituer à l'autre et se découvrir... et même, pour finir, les déboires de santé de cette petite boule de poils, suscitant alors beaucoup d'inquiétude chez son maître qui s'est très vite attaché à elle.

Le format 4-koma permet à Mamemoyashi de brasser vite et avec simplicité bon nombre de sujets autour de sa jeune lapine, pour un résultat qui peut autant être instructif que rigolo, ou même nostalgique puisque l'oeuvre pourra vraiment rappeler des choses à quiconque a déjà eu un lapin. L'auteur, qui parvient très facilement à se renouveler tout au long du tome, démontre un grand sens de l'observation de sa lapine chérie, dont il parvient à décortiquer sous tous les angles et aspects la caractère, les émotions que l'on peut deviner en elle, les habitudes, les goûts... et il emballe tout ça sous un dessin dans la droite lignée du précédent one-shot, c'est-à-dire assez simple dans les traits mais jamais vide et bien maîtrisé. Beaucoup de scènes mettant en avant la frimousse et les gestes de la lapine peuvent faire sourire, encore plus quand elle se retrouve avec une collerette lui offrant une dégaine très amusante.

Au final, que l'on connaisse déjà le premier one-shot ou non, on aurait tort de se priver de cette très sympathique lecture animalière, où la jeune lapine (et les lapins de manière générale) est très bien mise en avant dans ses différents aspects ! L'édition française, elle, est dans la droite lignée de Globule - Une vie de lapin.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News