Gigant Vol.7 - Actualité manga

Gigant Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 27 September 2021

Papico prend la décision de s'éloigner de Rei après que les médias aient révélé leur relation...chacun continue sa vie de son coté mais l'absence est lourde, ils ne cessent de penser l'un à l'autre!
De son coté Papico entre en contact avec l'étrange commando venant du futur mais rapidement un nouveau démon gigantesque s'approche des côtes du Japon...

Je n'avais jamais lu quelque chose d'aussi mauvais que le volume précédent, de fait je n'attendais absolument rien du présent opus, si ce n'est passer un mauvais moment et en sortir une fois de plus agacé...et pourtant, et malgré mes à priori plus que négatifs, ce volume est parvenu à me surprendre et dans le bon sens du terme!

Dans un premier temps on va suivre le quotidien de nos deux héros qui doivent vivre éloignés l'un de l'autre, une situation qui les fait souffrir tous les deux mais qui apparaît inévitable, et si du coté de Rei il n'y a rien de bien passionnant à signaler (cela aurait été étonnant avec un personnage aussi inintéressant et creux), du coté de Papico par contre, les choses vont évoluer! En effet elle va faire la connaissance des quatre membres du commando venu du futur; vous savez, les quatre débiles qui ont passé leur temps à manger des nouilles depuis qu'ils sont arrivés. Et bien aussi étonnant que cela soit, ils vont avoir autre chose à proposer: ils viennent bien du futur et vont raconter à Papico pourquoi ils sont là et les raisons de la survenue des événements actuels. On lorgne clairement ici du coté de Terminator mais au moins cela à la mérite d'apporter une explication claire et cohérente, ce qui manquait clairement à Gantz.

Des intelligences artificielles prenant le contrôle de technologies de pointe, ces mêmes IA qui se rendent compte que l'humanité est bourré de défauts et menace la planète et décident de l'éradiquer, des hommes venants du futur...il ne manquait plus que l'auteur nomme son personnage principal Sarah!
Mais au moins on sait où on va, pourquoi les choses arrivent et à quoi servent les personnages, aussi stupides et mal écrits soient ils!

Enfin on va se focaliser sur la nouvelle menace qui se montre bien plus dangereuse, car outre les destructions qu'elle est susceptible d'engendrer, elle agit sur la psyché des gens et les poussent au suicide! On passe un palier dans le glauque et on retrouve un intérêt pour le titre!

Même si l'auteur ne peut s’empêcher de nous montrer Papico nue, de nous la montrer aux toilettes (quel auteur montre ses personnages aux toilettes?) et de nous imposer un voyeurisme ne servant à rien, il se recentre sur l'intrigue, reprend le fil de cette dernière et nous fait de vraies propositions, certes pas originales mais qui au moins ont le mérite d'exister!
Certainement pas le volume de l'année, mais pas la catastrophe attendue non plus!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

13 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News